spot_imgspot_img

Gabon:Clôture de l’atelier sur la différenciation des moustiques à Libreville

Le séminaire atelier sur la différenciation des moustiques, initié depuis lundi par le service médical de l’armée Française à Libreville en collaboration avec le programme nationale de lutte contre le paludisme (PNLP), s’est achevé vendredi avec des techniques plus efficace pour la lutte contre le parasite responsable du paludisme.« L’opération a consisté à prélever les larves de moustiques dans les marres, que nous avons mis en culture pendant 72 heures. Une fois les moustiques devenus adultes, nous les différencions et les classions par groupes », a déclaré Marie Pascale Gniéngui agent au PNLP.

« Aussi, de toutes les expériences faites, il a été prouvé que seule l’Anophèle femelle était responsable de la transmission du paludisme à l’être humain », a-t-elle ajouté.

Les Docteurs Thierry Coffinet de l’armée Française, spécialisé en entomologie médical et Romain Mourou de l’Université des sciences de la santé de libreville (USS), ont édifié les participants sur les différents procédés liés aux techniques de prise de chaque sorte de moustique.

Pendant cinq jours les agents en service au programme national de lutte contre le paludisme, et ceux du service d’hygiène publique ont grâce à cet atelier, pu renforcer leurs capacités en matière de prévention et de lutte contre le paludisme qui constitue la première cause de maladie et de décès au Gabon, soit 35% à 45% du taux de mortalité.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES