spot_imgspot_img

Gabon: Fondation Horizons Nouveaux: le CRHV débute l’année scolaire 2008 – 2009 avec une vingtaine d’élèves

Le Centre de réadaptation pour handicapés visuels (CRHV) de la Fondation Horizons Nouveaux situé à la limite des communes de Libreville et Owendo a effectué lundi matin sa rentrée scolaire pour la nouvelle année académique 2008 – 2009 avec une vingtaine d’élèves. « Chaque année, depuis 1996 nous accueillons une trentaine d’élèves », a déclaré le directeur du CRHV, Serge Guillemet, avant d’ajouter que « comme dans n’importe quel établissement, la rentrée se déroule toujours timidement due aux inscriptions tardives des écoliers ».

Le centre qui a ouvert ses portes en novembre 1996, accueille des élèves de la maternelle à la classe de 3ème.

Le programme dispensé est celui du ministère de l’Education nationale qui tient compte des handicaps des enfants.

L’apprentissage du braille est une exigence pour chaque élève.Le CRHV est la première et la seule école spécialisée pour aveugles et mal voyants au Gabon. Il permet à de jeunes handicapés de redevenir des hommes à part entiers, actifs, capables de jouer un rôle dans la vie sociale et économique de leur pays.

La psychomotricité (coordination des gestes et de développement), l’orthophonie (amélioration de la communication orale et en compréhension) et le soutien psychologique constituent le programme de rééducation du centre.

Les élèves reçoivent également des enseignements spécifiques reposant entre autres sur la locomotion (technique de déplacement d’un lieu à un autre à l’aide d’un support), l’apprentissage de la dactylographie, ménager et sportif.

La responsable administrative du centre, Catherine Guillemet, a révélé qu’« actuellement 4 élèves de niveau seconde et terminal bénéficiant des bourses d’études sont en intégration dans des institutions spécialisées à Québec (Canada) et Paris (France) ».

En réalité poursuit-t-elle, les frais de scolarité s’élève à plus de 3.000.000 de Francs CFA. Mais compte tenu du niveau social et du coût élevé de la vie, la fondatrice a ramené 250.000 francs CFA par année, soit 25.000 francs CFA de frais d’inscription et 25.000 francs CFA par mois.

« Pour les familles économiquement faibles n’arrivant pas à nous apporter leurs enfants, la fondation s’occupe à trouver des parrains capable de supporter les frais de scolarité », a renchérie Mme Catherine Guillemet.

La fondation a été créée en 1996 par l’épouse du chef de l’Etat, Edith-Lucie Bongo Ondimba.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES