spot_imgspot_img

Gabon: Face au défi du Changement climatique et de la protection de l’Environnement, les chefs d’Etats francophones s’engagent

La XIIè Conférence des chefs d’État et de gouvernements de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à Québec, Canada, du 17 au 19 octobre dernier, après avoir abordé les questions à l’ordre du jour a indiqué dans la déclaration dite « Déclaration de Québec », que les chefs d’Etats s’engagent à « mobiliser tous les atouts et toute la volonté politique pour la ratification des instruments internationaux relatifs à l’environnement ». Dans cette Déclaration, les chefs d’Etats et de gouvernements ayant en partage l’usage du français, faisant un certains nombre de constats sur la situation de l’environnement se sont résolus à s’engager.

Dès lors, tel que rapporte la Déclaration du Québec, ils ont pris un certains d’initiatives à mener à court et à long terme.

« Nous nous engageons à mobiliser tous nos atouts et toute notre volonté politique pour la ratification des instruments internationaux relatifs à l’environnement et pour mener à bien les négociations dans le cadre de la CCNUCC par une participation francophone concertée aux conférences de Pozna et de Copenhague, en nous appuyant sur les compétences de l’IEPF ».

De même, les chefs d’Etats et de gouvernements de l’OIF ont indiqué dans cette Déclaration leur volonté d’« Inclure les changements climatiques dans les stratégies de développement et dans tous les processus pertinents de prise de décision et ce, à tous les niveaux ».

En matière de coopération entre les pays de cette organisation francophone, les participants de ce Sommet du Québec se sont en outre engagés à « Développer la coopération pour le transfert de technologies liées à l’adaptation aux changements climatiques et à la réduction des gaz à effet de serre et à renforcer la participation des pays francophones intéressés aux projets utilisant les mécanismes de développement propres (MDP) du protocole de Kyoto ».

Par ailleurs la Déclaration souligne qu’ils vont « Promouvoir une meilleure gouvernance de l’eau, incluant la gestion transfrontalière des eaux, conformément aux Objectifs de Développement du Millénaire (ODM) et encourager la mise en œuvre d’initiatives favorisant l’accès durable à l’eau potable et aux services d’assainissement de base ».

Le sommet de la Francophonie qui s’est déroulé à Quebec, Canada durant trois jours (17 au 19 octobre) a permis aux chefs d’Etats et de gouvernements francophones d’aborder les questions cruciales d’intérêts commun à l’instar de « démocratie et État de droit; gouvernance économique ; environnement; langue française ».

source: francophoniequebec2008.qc.ca

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES