spot_imgspot_img

Gabon: Le gouvernement gabonais veut faire de l’ENAM un établissement leader dans la sous région

Le Secrétaire général du ministère de la Culture, des Arts, de l’Education populaire, de la Refondation et des Droits de l’homme, Alexandre Tapoyo, a souligné lundi, lors du lancement officiel du cycle supérieur de l’Ecole nationale d’Art et manufacture (ENAM), l’ambition du gouvernement à faire de cet établissement, le leader de la formation artistique et culturelle dans la sous région d’Afrique centrale. « C’est un défi que nous nous imposons ici et dès maintenant: un défi intellectuel, un défi pour le gouvernement qui veut positionner l’ENAM comme un leader de formation dans la sous région », a déclaré Alexandre Tapoyo.

« Pour réussir, le gouvernement compte sur les différents acteurs engagés dans cette aventure notamment les enseignants, les étudiants et le chef d’établissement. Vous avez le privilège, et le grand honneur, d’être les pionniers de cette palpitante aventure. Mais ne perdez pas de vue surtout que vous avez aussi la lourde responsabilité qui va avec, et j’ajouterai même l’obligation de résultat », a-t-il indiqué.

Pour le directeur de l’école, Eyi Nzué Etienne, « c’est un défi qui mérite d’être relevé ». Il entend ainsi donner le meilleur de lui afin que cela soit une réalité.

Le cycle supérieur de l’ENAM offre une formation en trois ans, sanctionnée par une Licence Professionnelle en Art.

Depuis sa prise de fonction en février 2008, la nouvelle direction s’est attelée à poser les jalons d’une nouvelle ère de l’ENAM, laquelle atteindra sa vitesse de croisière avec la mise en place totale du système Licence-Master-Doctorat (LMD), comme dans la quasi-totalité des universités du pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES