spot_imgspot_img

Gabon : Bongo Ondimba lance ses grands projets dans le Haut-Ogooué

Le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a quitté Libreville le 14 novembre pour Franceville, dans la province du Haut-Ogooué, où il procédera ce 15 novembre à l’inauguration des chantiers de construction de la centrale hydraulique de Grand Poubara ainsi que de l’unité de production de manioc de Léconi. La réalisation de ces importants projets devrait permettre l’accélération du développement socio économique dans la région, grâce au renforcement des capacités d’approvisionnement électrique et la création de près de 3 000 emplois dans le secteur de l’agriculture. Le président Bongo Ondimba a quitté la capitale le 14 novembre dernier pour se rendre dans la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du pays, où il doit inaugurer les chantiers de deux projets d’envergure dans les secteurs clés de l’énergie et de l’agriculture.

Bongo Ondimba va procéder ce 15 novembre à la pose des premières pierres des chantiers de construction de la Centrale hydraulique de Grand Poubara et de l’unité de production de manioc de Léconi, chef-lieu du département des Hauts Plateaux.

Le barrage hydroélectrique de Grand Poubara doit permettre d’approvisionner en énergie électrique les activités d’exploitation du fer de Bélinga et renforcer les capacités de production électrique à l’échelle nationale, qui accusent encore de lourdes insuffisances.

La réalisation de cet ouvrage sera assurée par la partie chinoise, à travers le groupe Sinohydro Corporation, dont les responsables avaient affirmé lors des dernières rencontres avec les autorités gabonaises être en mesure de «commencer les constructions préliminaires avant la fin de cette année, notamment les routes d’accès et la construction des bâtiments temporaires».

Le renforcement significatif des capacités d’approvisionnement électrique devrait permettre de faciliter le développement socio économique, l’expansion des entreprises, des industries et de soutenir la croissance.

La construction du barrage hydroélectrique de Grand Poubara avait suscité de vives réactions des ONG environnementales qui dénonçaient l’impact de cette réalisation sur les écosystèmes locaux, notamment la mise en péril des chutes de Kongou, principal atout du parc national de l’Ivindo candidat au patrimoine mondial de l’humanité.

Avec une cinquantaine de mètres de haut et 3,5 kilomètres de large sur le site principal, sans compter la chute annexe de Bouya-na-nognode, dans le cadre du projet Belinga, les chutes de Kongou pourrait présenter des capacités de 51 000 m3 de retenue d’eau, un débit de 810m3/seconde, une hauteur de 65 m pour une production espérée de 250 mégawatts d’électricité.

Le président gabonais se rendra ensuite à Léconi, chef-lieu du département des Hauts Plateaux, pour poser la première pierre du chantier de l’unité de production de manioc.

Réalisé par la société ANK Léconi, ce projet prévoit la construction d’un complexe agro industriel comprenant une plantation de 23 000 hectares de manioc et d’une usine de transformation de manioc pour la production d’amidon, de farine de manioc, ou foufou, de pâte de manioc et d’aliments pour bétail.

Ce projet évalué à 7 milliards de francs CFA devrait permettre la création de près de 3 000 emplois, qui seront une manne pour le développement socio économique de la région, la lutte contre le chômage, la pauvreté et l’exode rural. Le démarrage des travaux devrait être effectif dès décembre 2008 et selon les responsables du projet, l’usine devrait être opérationnelle dès la fin du mois de juillet 2009.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES