spot_imgspot_img

Gabon: L’Appui à la Formation professionnelle prend corps

Le processus d’identification des entreprises pouvant accueillir des jeunes pour une formation, dans le cadre du Projet d’Appui à la Formation professionnelle au Gabon, est dans sa phrase pratique. Des experts du ministère gabonais de l’Enseignement technique, de la Formation Professionnelle et de l’Insertion des Jeunes séjournent à cet effet depuis jeudi dans la province de la Nyanga (Sud du Gabon). L’objet principal de cette opération est d’aboutir à des conventions entre les entreprises et les Centres de Formation et de Perfectionnement Professionnels (CFPP). Son but est de créer des emplois pour les jeunes déscolarisés, qui seront formés (selon la nouvelle approche) en alternance et/ou en apprentissage.

Il s’agit ici de ‘‘professionnaliser’’ les jeunes après leurs formations respectives et de leur offrir, à défaut d’un premier emploi, la possibilité d’effectuer des stages et bénéficier d’une expérience en entreprise, nécessaire pour tout postulant à un premier emploi.

Une première convention de formation a été signée le 6 novembre dernier, entre le gouvernement gabonais (représenté par le ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Insertion des Jeunes, et le ministre l’Enseignement supérieur) et Marcel Abéké, le P-DG de la Société d’Exploitation du Transgabonais (SETRAG). SETRAG s’est engagée à offrir 28 contrats en alternance pour la promotion 2008-2009.

Le Projet d’Appui à la Formation professionnelle au Gabon a été mis en place par le gouvernement, pour relancer la politique nationale de formation et d’insertion professionnelle des jeunes déscolarisés. Bénéficiant de l’appui de l’Union Européenne (UE), il a une visée double : faire reculer le taux de chômage (particulièrement élevé) en milieu jeune et favoriser la formation d’une main-d’œuvre en adéquation avec le marché local de l’emploi.

Le principe opératoire de la mission des experts de la formation professionnelle dans la Nyanga consiste en la tenue de séances de travail avec les entreprises y opérant, particulièrement dans les filières de l’Agriculture, du Bois, et des Bâtiments et Travaux Publics (BTP). La mission dans la Nyanga s’achève en décembre. Elle va s’étendre sur l’ensemble du pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES