spot_imgspot_img

Gabon : 300 parachutistes français attendus à Libreville

Une force spéciale de l’armée française qui est déjà intervenue au Tchad et en Côte d’Ivoire et compte actuellement un commando de dix hommes en Afghanistan, le premier Régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP), fait débarquer actuellement à Libreville 300 hommes pour une mission qui devra durer quatre mois.

Le Premier régiment français de chasseurs parachutistes (1er RCP) envoie au Gabon 300 militaires supplémentaires dont l’arrivée, par voie aérienne, a été programmée entre le 8 et le 25 janvier.

Composés d’officiers, de sous-officiers et de militaires du rang, les 300 hommes ont auparavant multiplié les exercices afin d’être prêts à accomplir leur mission, le cas échéant.

Le sixième Bataillon d’infanterie marine aéroporté (6è BIMA) compte en moyenne 1000 hommes au Gabon depuis 1960, année de la signature des accords de défense entre ce pays et la France. La mission principale de ce détachement sera d’assurer la sécurité, en cas de menace, des 12.000 ressortissants français qui vivent au Gabon. Ces troupes françaises prépositionnées au Gabon sont également un dispositif stratégique pour d’éventuelles opérations menées dans d’autres pays d’Afrique comme le Tchad ou la Côte d’Ivoire. Le 6è BIMA pratique des entraînements sur le terrain particulier du Gabon et régulièrement des manœuvres en coopération avec l’armée gabonaise.

Certains officiers encadrant les 300 hommes qui arrivent au Gabon ont déjà participé à de nombreuses missions hors de la France, à l’instar du capitaine Mitnik qui a déjà servi en Côte d’Ivoire, en Bosnie, au Gabon et au Tchad et du capitaine Cognon qui a connu à deux reprises le théâtre de la Côte d’Ivoire et celui du Gabon où il a participé à l’accueil de ressortissants évacués du Tchad.

Corps militaire d’élite et plus ancienne des formations parachutistes français, le 1er RCP jouit d’une réputation d’efficacité et il fait l’admiration de tous les légionnaires. Il est composé de quatre compagnies de combat, une compagnie d’éclairage et d’appui, d’une compagnie de commandement et de logistique, une compagnie de base et d’instruction. Le 1er RPC déploie actuellement 300 parachutistes au Tchad et un commando d’une dizaine d’hommes en Afghanistan.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES