spot_imgspot_img

Gabon: Politique : « Deux dissidents » de l’UGDD effectuent leur entrée au sein du gouvernement d’ouverture

Deux hauts cadres de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD) de l’opposant Zacharie Myboto ont été nommés au sein du gouvernement d’ouverture, rendu public mercredi soir par le Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong.

Il s’agit de Sylvestre Ratanga, secrétaire général de l’UGDD, nommé ministre des Transports et de l’aviation civile et Paul Boundoukou Lata en qualité de ministre délégué.

Interrogé sur ces entrées, le leader de l’UGDD a indiqué que ces deux personnalités sont entrées de leurs propres chefs et, a annoncé séance tenante leur exclusion du parti.

En revanche, l’on note la sortie du gouvernement du général Jean Boniface Assélé, président du Cercle des libéraux réformateurs (CLR, majorité présidentielle), de Dieudonné Pambo numéro deux de l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE) du vice-président de la République, Didjob Divungi Di Dinge et du professeur Albert Ondo Ossa.

Ce réaménagement a par ailleurs enregistrés l’entrée de deux anciens ministres, Yolande Biké et François Engonga Owono, récemment à la tête du président du Conseil national de la communication (CNC) et d’une néophyte, Pierrette Djouassa au ministère de la justice.

Le reste de l’équipe n’a pas connu de grands changements à l’exception de quelques permutations.

Ce gouvernement compte 49 ministres y compris le premier ministre.

La formation de ce gouvernement d’ouverture avait été annoncée le 31 décembre dernier par le chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba à l’occasion de son discours à la nation.

Exprimez-vous!

  1. le pays est pourrit quelle honte aux yeux des autres populations « a tare zame » pour quoi? qu’est ce que le Gabonais à fait à Dieu pour nous qu’il puisse nous donné une malédiction aussi grave, ce Démond qui est au pouvoir ne veut rien faire parce qu’il est la réincarnation de Satan sur terre il a mit tout le pays à terre il veut pas le relever et pour tant il peut mais comme il le dit qu’il a créer le Gabon ce beau pays pay qu’il à transfomé en un pays de pauvre pourtant très riche, mais la prostitution qu’il fait en allant dans d’autres pays prendre de l’argent pour s’enrichir, faire son histoire de la tropicale amissa bongo qui est morte depuis des années, « cette tropicale à fait dépenser ce nabo de Bongo plus d’un milliard de francs cfa pendant que pratiquement toutes les institutions sont en grêve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES