spot_imgspot_img

Vers la reprise des négociations entre le Synapef et sa tutelle de l’Economie forestière

Le président du syndicat des professionnels des Eaux et Forêts (SYNAPEF), Jean Fulbert Obame Mebiame a affirmé vendredi à Libreville que sa structure syndicale était prête aux négociations dès lundi prochain avec sa tutelle, après la suspension du mouvement de grève lancé le 22 janvier dernier, a constaté un journaliste de l’AGP. Les deux parties qui ont eu un point d’achoppement sur la partie concernant le financement de quelques structures écolières, vont certainement accorder leurs violons, afin de trouver des solutions idoines à cette situation qui paralyse le bon fonctionnement de ce ministère. Cette grève a vu le ministre gabonais de l’Economie forestière, Emile Doumba déserté son bureau pour travailler dans les locaux qui abritent les services des Eaux et Forêts dont on a noté des pillages à travers le territoire gabonais. En grève préventive de 10 jours depuis le 9 janvier dernier, les agents réclament, notamment les meilleures conditions de vie et de travail, l’harmonisation et l’augmentation des primes de rendement, la régularisation des situations administratives des agents, ainsi que l’adoption et l’application du statut paramilitaire des professionnels des Eaux et Forêts. Créé le 24 décembre 1998, le SYNAPEF a pour objectif d’étudier et de défendre les droits et libertés de ses membres.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES