spot_imgspot_img

Gabon : 9 millions de F.CFA de la CENAF à la promotion de la femme

Le Centre national d’appui aux associations féminines du Gabon (CENAF) a remis le 17 février une importante dotation de matériel informatique au ministère de la Promotion de la femme d’une valeur de près de 9 millions de francs CFA. Ce matériel est destiné au renforcement des actions sur le terrain pour l’autonomisation de la femme gabonaise et son épanouissement social. Les agents de la Direction générale du ministère de la Promotion de la femme ont reçu le 17 février dernier à Libreville une importante dotation d’équipements informatiques du Centre national d’appui aux associations féminines du Gabon (CENAF).

En partenariat avec le Secrétariat national du renforcement des capacités (SENAREC), sous l’égide de la Fondation africaine pour le renforcement des capacités (ACBF), basée au Zimbabwe, c’est une dotation de près de 9 millions de francs CFA de matériel informatique qui a été remis à ce département ministériel pour le renforcement de ses activités sur le terrain.

La présidente du CENAF, Célestine Ndong Nguéma, a indiqué au ministre de tutelle, Angélique Ngoma, que « cet acte vient sceller le partenariat entre le gouvernement et la société civile féminine, plus particulièrement entre le ministère dont vous avez la charge et les organisations des femmes du Gabon ».

La société civile féminine gabonaise se décompose en cinq réseaux d’activités, à savoir le Réseau des femmes œuvrant dans les secteurs d’agriculture, pêche, élevage et commercialisation (RAPEC) ; le Réseau communication, éducation et formation des femmes (RECEFF) ; le Réseau démocratie, droit et paix (REDDP) ; le Réseau micro finance (REMIF) et le Réseau santé, environnement et bien-être social (RESEB).

La ministre Angélique Ngoma a encouragé ces associations fédérées par secteur d’activité à renforcer leurs activités sur le terrain pour l’autonomisation de la femme, son épanouissement social et la lutte contre la pauvreté et la précarité de cette frange de la population.

« Les différents réseaux ont déjà su démontrer leurs capacités, mais il n’en demeure pas moins vrai qu’un travail encore plus pressant doit se faire sur le terrain, qu’une coordination encore plus permanente doit se faire », a affirmé Angélique Ngoma, soulignant la nécessité d’avoir encore recours au soutien de l’ACBF.

« Ce travail entamé par celles que l’on peut appeler les pionnières entre aujourd’hui dans une autre phase qui est celle d’une visibilité plus évidente et plus active des actions de la femme, avec une implication forte des partenaires au développement qui nous permettrait de confirmer la présence de ces associations et de soulager les difficultés auxquelles les femmes des différentes structures sont confrontées », a conclu le ministre de la Promotion de la femme.

Créé en 1990, le CENAF Gabon a pour objectif de favoriser l’émergence d’une société civile féminine capable de participer à la gouvernance politique, économique et sociale.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES