spot_imgspot_img

Gabon: Port-Gentil: la délégation provinciale des Affaires Maritimes dotée d’une vedette pour la surveillance côtière et fluviale

La délégation provinciale des affaires maritimes de l’Ogooué maritime (sud-ouest) dispose désormais d’une embarcation pour surveiller la bande côtière et remplir ses missions de police. Cette vedette, devait souligner Claude Abdon Tchibinda, directeur général de la Marine Marchande, lors de la cérémonie de remise qu’il a présidée en présence du préfet du département de Bendjé, aura une mission double: surveiller la bande côtière et remplir ses missions de police en tenant compte de la vocation de la marine marchande, en charge de la coordination des actions de l’Etat en mer.

Le délégué provincial des affaires maritimes a promis à sa hiérarchie d’en faire bon usage, tout en soulignant que «cette vedette arrive à point nommé» car c’est un outil qui faisait manquait pour l’accomplissement rapide des missions dévolues à son département, en mer ou dans les rivières.

Mr Serge Augustin Kabinda a toutefois relevé que ce navire n’a pas été octroyé pour traquer les usagers de la mer et autres, mais pour assurer la sécurité de tous et veiller à l’application du code de la navigation en vigueur au Gabon.

La nouvelle dotation de la délégation des affaires maritimes est une vedette de 8 mètres de long sur 2,5 de large, pour une vitesse nautique de 32 nœuds. Elle a une autonomie de navigation de huit heures et est propulsée par deux moteurs de 135 chevaux chacun, en plus des gilet de sauvetage.

Ce bâtiment vient renforcer la capacité opérationnelle de la délégation des affaires maritimes, s’ajoutant au dispositif de balisage des voies de navigation dans la province de l’Ogooué-Maritime récémment remis par le Ministre de la Marine Marchande, Jacques Adiahenot, à ses collaborateurs de Port-Gentil.

Le Gabon dispose de 800 km de côtes navigables et la nouvelle vedette n’est pas de trop dans l’activité de surveillance de la navigation maritime, principalement aux frontières.

Pour rappel, c’est par la mer qu’ont pénétré les présumés «terroristes» qui ont donné l’assaut, dans la nuit de lundi à mardi, au palais de la présidence de la République de Guinée Equatoriale, à Malabo.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES