spot_imgspot_img

Gabon : La CICP ouvre une centrale des PME/PMI à Libreville

Les responsables de la Chambre Internationale de Conseil et de Promotion (CICP) ont convié le 21 février dernier les ministres gabonais du Commerce, Patrice Tonda, et des PME/PMI, Vincent Essone Mengue, à la cérémonie d’ouverture de leurs centrales des PME/PMI au Gabon. L’installation de la CICP au Gabon devrait permettre aux entreprises locales d’obtenir de nouveaux contrats vers les pays étrangers et ainsi de renforcer leur pénétration du marché extérieur. Le ministre chargé de la Promotion des PME/PMI, Vincent Essone Mengue, et le ministre du Commerce, Patrice Tonda, ont pris part le 21 février dernier à la cérémonie d’inauguration de la centrale des PME/PMI de Libreville mise en place par la Chambre internationale de conseil et de promotion (CICP).

Créée en mai 2003, la CICP est un organisme international qui sert de catalyseur entre les opérateurs économiques et les investisseurs internationaux dans la promotion des relations économiques et commerciales internationales.

La CICP intervient notamment dans les domaines de l’agro alimentaire, de l’industrie, des biens de consommation, des infrastructures et des services publics. Elle regroupe à cet effet des responsables d’entreprises, des investisseurs, des experts, des personnalités académiques et politiques, ainsi que des réseaux d’affaires.

«Dans son rôle de trait d’union entre les investisseurs internationaux et les opérateurs des pays dans lesquels elle est installée, la CICP a permis à certains pays en développement, notamment dans le Maghreb et en Afrique de l’Ouest, de bénéficier d’apports considérables dans les domaines aussi variés que la pêche, l’agriculture, l’élevage, le développement d’infrastructures routières, la construction d’établissements hôteliers et la promotion de l’habitation à énergie solaire», a expliqué le représentant de la CICP au Gabon, Alexandre Oyono.

Le ministre de la Promotion des PME/PMI, Vincent Essone Mengue, a estimé que cette nouvelle structure constituait «un maillon supplémentaire dans la chaîne déjà assez riche d’organismes et autres institutions permettant aux Gabonais qui veulent entreprendre de le faire avec un peu plus de facilité».

Dans le cadre de la promotion du commerce international, la CICP organise des conférences, des forums, des salons et des déjeuners lors desquels elle réuni des hommes d’affaires, des diplomates, des ministres et autres personnalités pour sceller des partenariats commerciaux internationaux.

La centrale des PME/PMI de la CICP doit permettre d’alléger la tâche des entreprises en trouvant les bons fournisseurs, en négociant les prix d’achat et de vente des produits ou services, en prenant en charge les détails pratiques liés à l’achat avant de passer à la livraison dans un délai limité de 7 jours.

Cette nouvelle structure devrait permettre aux entreprises locales d’améliorer leur pénétration du marché extérieur et ainsi d’augmenter leurs marges de développement et de croissance. Cet instrument de promotion de l’entreprenariat devrait participer de fait à la lutte contre la pauvreté et à la diversification de l’économie nationale.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES