spot_imgspot_img

Gabon: Campagne des médias français contre le président Omar Bongo Ondimba: Déclaration du gouvernement gabonais

Le porte-parole du Gouvernement gabonais, René Ndémézo’o Obiang, a livré ce mercredi à Libreville, devant la presse nationale et internationale, la Déclaration relative à la campagne des médias français portant atteinte à la personne président de la République, Omar Bongo Ondimba.

Voici ci-après le texte intégral de la Déclaration:

« Le gouvernement gabonais observe depuis quelques semaines le développement persistant d’une campagne des médias français portant atteinte à la personne du président de la République, Chef de l’Etat, son Excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba.

Cette campagne pernicieuse, indécente et empreinte de préjugés, s’illustre dans les médias français tant publics que privés.

L’opinion nationale et internationale a encore en mémoire le battage médiatique sur:

– les biens immobiliers du président de la République
– l’arrestation prétendument illégale des responsables d’ONG gabonaises impliquées dans des activités subversives.
– La divulgation fortement médiatisée, en violation flagrante du secret bancaire, d’informations sur les comptes du président de la République gabonaise.

A la lumière de ces faits, le gouvernement gabonais a la ferme conviction qu’il existe une collusion entre les médias français et certains acteurs aux motivations inavouées.

A l’instar des autres Nations démocratiques, le Gabon est naturellement attaché à la liberté de la presse qui ne saurait, cependant, se confondre avec la licence, le non respect des règles d’éthique et de déontologie.

Aussi, le Gabon ne saurait tolérer plus longtemps les atteintes à la dignité et à l’honorabilité de son président et de tout un peuple.

Au regard de cet acharnement médiatique orchestré, le Gouvernement gabonais tient à exprimer sa profonde indignation et est porté à croire qu’il s’agit clairement d’une entreprise de déstabilisation du Gabon à travers des attaques infamantes contre la première Institution de l’Etat.

En conséquence, le Gouvernement gabonais souligne le risque que la récurrence d’un tel acharnement complice des médias français et de certains acteurs contre le Président de la république gabonaise ne ternisse gravement les relations historiques qui unissent le France et le Gabon ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES