spot_imgspot_img

Gabon: « L’Alliance franco-gabonaise de Port-Gentil veut devenir le point de convergence et de rassemblement des cultures de nos deux pays » (Jean-Pierre Dris, responsable de l’Alliance

Le premier responsable de l’Alliance Franco-Gabonaise de Port-Gentil (sud-ouest), Jean-Pierre Dris, qui s’est dotée récemment d’un nouveau bureau, revient sur l’intérêt de cette association, sur ses activités et ses objectifs dans un entretien accordé dans la capitale économique à GABONEWS.

GABONEWS (GN): Pouvez-vous rappeler les objectifs poursuivis par l’Alliance Franco-gabonaise et la vision impulsée par les nouveaux responsables ?

Jean-Pierre Dris (JPD) : L’Alliance Franco-Gabonaise de Port-Gentil a l’ambition de promouvoir la Langue française en dispensant des cours de français, de développer les échanges culturels à Port-Gentil en accueillant des manifestations culturelles diverses (expositions, conférences, projections vidéo, petits spectacles de théâtre, de danse et de musique) et être, pour les artistes, un lieu d’échange et de rencontre avec le public.

Comme nouvelle vision, nous volons associer le maximum de Gabonais et d’Africains tout cours à nos activités. Nous travaillons déjà avec l’ensemble des lycées et collèges de la ville. Nous enregistrons depuis un temps la présence des ressortissants d sud-américains, de l’Asie du sud-Est, de l’Afrique du nord, pour ne citer que ceux-là.

GN: Combien d’adhérents compte actuellement l’alliance et vos activités ?

PJD: Quand je suis arrivé, j’ai trouvé 280 adhérents environ. De juillet 2008 à nos jours, 250 nouveaux adhérents se sont ajoutés. Ils sont 330 en ce moment. Parlant des activités, nous les animons en atelier.

Pour les jeunes de moins de 15 ans et de 4 et 8 ans, il y a des ateliers de bricolage. Quant à ceux qui sont âgés de 5, 9 ans et plus, nous avons initié des ateliers hip-hop. Nous envisageons l’ouverture d’un atelier de conte pour enfants. Nous avons également un partenariat avec l’école conventionnelle de Port-Gentil où nous animons 4 jours dans la semaine huit ateliers de peinture sur fresque nous initions à la pratique du judo, de la gymnastique, de la danse orientale et à l’informatique. Plus d’une centaine d’enfants y sont inscrits.

Les jeunes et les adultes assistent aux ateliers de rock, de salsa, de la danse africaine et apprennent à jouer aux instruments de musique comme à la percussion et au théâtre, trois par semaine.

Les cours de langues consacrés au français, à l’espagnol et à l’anglais se donnent sous forme d’alphabétisation permettant ainsi aux personnels des entreprises et au public d’apprendre une langue étrangère.

GN: Y a-t-il des conditions pour être membre de l’Alliance et pour participer aux ateliers ? qu’est-ce qui est prévu sur le plan social, en faveur des nécessiteux ?

JPD: Actuellement, nous pensons à l’organisation d’un vernissage dont les fonds seront intégralement versés à une association œuvrant dans le sens de protection des nécessiteux. En décembre dernier, nous avons organisé un arbre de noël pour les enfants défavorisés. Une collecte de jouets a permis aux enfants de fêter convenablement noël. D’autres actions sont en projet en leur faveur.

Par contre, l’accès à nos ateliers n’est pas gratuit. On demande une petite contribution dans mesure où il faut faire fonctionner et faire vivre la structure.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES