spot_imgspot_img

Décès au Maroc de l’épouse du président gabonais Omar Bongo Ondimba

Edith Lucie Bongo Ondimba
Edith Lucie Bongo Ondimba

Edith Lucie Bongo Ondimba, l’épouse du président gabonais Omar Bongo Ondimba, est décédée samedi à Rabat, au Maroc, a annoncé samedi la présidence gabonaise dans un communiqué lu sur la première chaîne de télévision publique RTG1.

Le décès est « survenu ce jour, samedi 14 mars, à 16H20 GMT à Rabat, au Maroc », a déclaré le porte-parole de la présidence, Robert Orango Berre.

Une source médicale au Maroc a confirmé le décès.

« Elle est morte ce matin à la suite d’une grave maladie. Elle a rendu l’âme après un coma profond qui a duré plusieurs semaines », a indiqué cette source.

Fille aînée du président congolais Denis Sassou Nguesso, Mme Bongo, 45 ans, n’était plus apparue en public depuis près de trois ans. Elle était hospitalisée au Maroc depuis plusieurs mois.

Le 2 mars, des sources marocaines concordantes avaient fait état de la présence à Rabat de M. Bongo, ainsi que son homologue congolais Denis Sassou Nguesso.

Le Parti démocratique gabonais (PDG), formation du président Bongo, avait décidé de marquer son 41e anniversaire, jeudi, par la sobriété et le recueillement, par solidarité pour la Première dame malade.

Il avait appelé à organiser des « offices religieux dans toutes les circonscriptions politiques sur l’ensemble du territoire et pour toutes les confessions religieuses » en son honneur.

Née le 10 mars 1964 à Brazzaville, Mme Bongo avait épousé le président Omar Bongo le 4 août 1990. Il s’agissait alors de secondes noces pour le président gabonais.

Docteur en médecine diplômée en 1989, pédiatre, elle s’était beaucoup engagée dans la lutte contre le VIH-sida. Elle avait été notamment l’une des principales instigatrices de la création, en juillet 2002 à Genève, de l’Organisation des Premières dames d’Afrique contre le VIH-sida (Opdas) ».

Elle présidait par ailleurs le conseil d’administration de la Polyclinique El Rapha, un complexe hospitalier privé de la capitale.

Elle était aussi présente sur le terrain politique aux côtés de son mari. Elle avait été élue présidente d’honneur de la formation du chef de l’Etat, le Parti démocratique gabonais (PDG).

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES