spot_imgspot_img

Gabon-Sécurité : Des militaires déployés sur tout le territoire national pour prévenir une attaque extérieure (officiel)

Des militaires gabonais sont actuellement déployés à Libreville et à l’intérieur du pays pour prévenir une attaque provenant de l’extérieur du pays, indique un communiqué du ministère de la Défense publié mardi.

‘’Des informations concordantes font état de la préparation d’une attaque contre notre pays, après la République sœur de Guinée Equatoriale il y a quelques jours’’, stipule le communiqué.

‘’En vue de prévenir toutes formes de menaces susceptibles de mettre à mal la sécurité des personnes et des biens, des patrouilles militaires mobiles et statiques ont été déployées à travers les villes de Libreville et celles de l’intérieur du pays, aux fins d’effectuer des contrôles d’identité de personnes et des véhicules’’, indique le communiqué.

Les forces de défense commises à cette mission ont reçu des instructions pour faire respecter cette disposition particulière, en même temps qu’elles ont reçu l’ordre de mener dans la courtoisie et la discipline cette opération dans le strict respect de la liberté de circuler des populations, poursuit le document.

Les populations sont invitées à collaborer de manière citoyenne avec les forces de défense et à redoubler de vigilance, conclut le communiqué.

En février, des hommes non identifiés a bord d’hors bord avaient débarqué à Malabo, la capitale de la Guinée Equatoriale et avaient attaque le palais présidentiel de Teodoro Obiang Nguema.

Les autorités de Malabo avait attribué cette attaque aux rebelles nigérians actifs dans Sud du Nigeria notamment dan l’Etat du Delta du Niger.

Exprimez-vous!

  1. Si les Gabonais ne veulent pas voir Ali Ben au pouvoir après son père ils n’ont qu’à se preparer militairement dès maintenant, car malheureusement c’est bien Ali Ben qui va prendre le pouvoir. ça ne sert à rien de passer du temps à spéculer sur l’après BONGO. BONGO a taré une bonne partie de la population Gabonaise, qui ne jure que par lui quoiqu’il arrive, et c’est cela même qui bloque la démocratie dans notre pays. Qu’on le veuille ou pas le changement se fera un jour au Gabon; La seule difficulté de l’après BONGO, pour notre nouveau président Daniel MENGARA, sera de briser les barrières ethniques et penser à l’intérêt général.Je ne suis ni Fang, ni pounou, ni dzébi, je suis simplement Gabonais et j’aimerais un jour pouvoir être utile à mes compatriotes Gabonais, ne fisqu’à travers mes idées politiques. Je vis en occident depuis déjà plus de 10 ans et je me prépare déjà à rentrer au Gabon pour mener une lutte acharnée auprès de ceux qui veulent que notre pays change.

  2. On peut tuer un revolutionnaire……..mais la révolution on ne peut pas la tuer..Si c’est pour chasser simplement bongo du pouvoir tant mieux mais si c’est la clique a ali qui veu faire un truc tampis pour vous..
    ALI ouvre bien tes oreilles et enfonce toi ça dans ton cul;

    ! Tu ne seras jamais le president du gabon!

  3. j’ai des larmes aux yeux quand je penses a mon pays le gabon, qu’a ton fait au bon Dieu pour meriter cette malediction?qui est Bongo.comme la si bien dit le compatriote Mitsumba,s il te plais Ali Bongo arreter d’inssuleter notre intelligence.rappeler vous que les ivoiriens ete un peuple aussi pacifique que les gabonais mais ou en somme nous aujourd’hui. a votre place je commencerais a avoir peure.peure pour vous meme et votre dessandence.A l’epoque du christ, notre sauveur le fils de l’homme.Il y avais un roi au nom d’ Erode et ses ministres, et jesus qui n’ete que l’enfant d’un chanrpentier et une femme du village,a compagner par se que Erode comssiderer a cette epoque comme des sous hommes sans comssideration aucune de la part du tout puissant Erode.je viens vous poser une quetion,de qui parle ton quand on ouvre la bible aujourd’hui?n’es pas de ses sous homme et de l’enfant du celui qu’Erode comssiderer comme l’ enfant d’un charpentier.rappeler vous l’ histoire se reppete.

  4. J’ai à plusieurs reprises dénoncé et analysé ce qui semble s’acheminer vers un adoubement en silence du fils par le père pour prendre la tête du pays. Peuple Gabonais cette imposture ne doit pas se passer sans que la riposte ne se fasse .

    Si Mr BONGO ne veut pas d’une guerre civile car n’ayons pas peur des mots, il faut qu’il revoie sa copie ALI. Elle n’est pas celle que veulent les Gabonais. Ce serait suicidaire d’imposer encore un BONGO à la tête du pays. Mr BONGO arrêtez cette machination, car elle risque de conduire le pays vers des lendemains incertains. Un homme averti en vaut deux.

    Moi Mitsumba du fond de mon village, ne faisait que vous avertir. Ne pensez pas qu’après votre effacement Mr BONGO, votre fils que vous voulez nous imposer règnera, détrompez vous.

    Mitsumba

  5. Ca se pourrait que Tonton Denis Sassou est prévu une attaque punitive contre le Gabon comme marque de désapprobation de la la mort de la première dame (paix à son âme).
    Ou c’est le début de la transition

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES