spot_imgspot_img

Congo: La dépouille de la Première Dame du Gabon désormais sur la rive du fleuve Congo, à Brazzavillle, terre natale

Après Libreville, la dépouille d’Edith Lucie Bongo Ondimba reçoit depuis son arrivée en début d’après – midi à Brazzaville, l’une des rives du fleuve Congo, son pays natal, des hommages de la Nation et de pays amis au stade Saint Denis, rapporte la chaîne de télévision privée gabonaise « TéléAfrica » qui retransmet la cérémonie en direct.

Le corps sans vie de l’épouse du chef de l’Etat gabonais, fille aînée du président congolais, Sassou Nguesso, est exposé sous une tente, dans un cercueil toujours recouvert du drapeau gabonais (Vert-jaune-bleu).

Plusieurs personnalités congolaises et étrangères dont le chef de l’Etat centrafricain, François Bozizé ainsi qu’une délégation gabonaise prennent part à la cérémonie marquée notamment par une messe des funérailles célébrée également devant des milliers de personnes.

Le président gabonais n’a pas effectué le déplacement de Brazzaville. De source proche de la présidence gabonaise, il s’y rendra probablement demain (samedi).

Son épouse, Edith Lucie Bongo Ondimba qui sera inhumée à Edu dans son village ancestral au Nord du Congo, est décédée le 14 mars à Rabat au Maroc. Docteur en médecine, elle avait épousé Omar Bongo Ondimba le 4 août 1990. Outre sa qualité de Première Dame, Edith Lucie Bongo Ondimba avait consacré une grande partie de sa vie aux œuvres caritatives en fondant notamment « Horizons Nouveaux », spécialisés dans le soutien aux enfants vulnérables et militait au sein de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique Pour la lutte contre le Sida( OPDAS).

Jeudi à Libreville, huit chefs d’Etats africains se sont joints à leurs homologues Omar Bongo Ondimba et Denis Sassou Nguesso lors de l’hommage de la Nation et des pays amis à la Première Dame du Gabon au palais présidentiel.

Les présidents Laurent Gbagbo (Côte d’Ivoire), Amani Toumani Touré (Mali), Yayi Boni (Bénin), Faure Gnassingbé (Togo), Idriss Deby (Tchad), Theodoro Obiang Nguéma (Guinée Equatoriale), François Bozizé (Centrafrique) et Fradique de Menezes (Sao Tomé et Principes) ainsi que le président de la Commission de l’Union Africaine (UA), le Gabonais Jean Ping et des milliers de personnes s’étaient inclinés à tour de rôle devant la dépouille, sous la chapelle ardente.

Une veillée de prières jusqu’à l’aube, suivie du départ sur l’une des rives du fleuve Congo, à Brazzaville du corps a clos les obsèques officielles au Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES