spot_imgspot_img

L’eau potable denrée rare pour les populations d’un quartier de Mouila

Les populations du quartier Baléka (2ème arrondissement de la commune de Mouila) dans la province de la Ngounié (sud) éprouvent d’énormes difficultés pour s’approvisionner en eau potable.

Pour s’alimenter en en eau potable dans cette zone, il faut aller dans un quartier voisin. Dans la zone, quelques rares personnes nanties ont pu faire acheminer de l’eau dans leurs concessions à côté de la majorité des habitants n’ont pas assez de ressources financières pour s’offrir un compteur d’eau.
Face cette situation, les habitants de Baléka comptent sur la nouvelle équipe de la mairie de cet arrondissement pour leur implanter une borne fontaine.
En attendant, ils se contentent de l’eau de la Ngounié (affluent de l’Ogooué) baignant la ville de Mouila et des puits de fortune pour subvenir à leurs besoins avec tous les risques de maladie qu’ils encourent.

Ce problème d’eau dans cette partie du Gabon est évoqué alors la journée mondiale de l’eau a été célébrée dimanche à travers la planète dont le thème cette année est : ’’Eaux partagées, opportunités partagées’’.

En dépit d’une forte pluviométrie, le Gabon est confronté au problème d’adduction d’eau potable aussi bien en zone urbaine que rurale.

Au Gabon, le taux de desserte, c’est-à-dire le pourcentage de personnes recevant l’eau potable, a augmenté de 70 % depuis 1997, date de signature du contrat entre la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) dont Veolia Eau est actionnaire majoritaire 51%. Le nombre d’abonnés durant cette période est passé de 59 200 à 107 000 abonnés.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES