spot_imgspot_img

Pétrole: bénéfice en hausse en 2008 pour Total Gabon, à 381 millions USD

La société pétrolière Total Gabon, détenue en majorité par le groupe français Total, a réalisé en 2008 un bénéfice net de 381 millions de dollars US (280,6 millions d’euros), en hausse de 14% par rapport à 2007, selon son bilan pour l’exercice 2008 rendu public lundi.

« Le résultat net de Total Gabon ressort à 381 millions de dollars US, en hausse de 14% par rapport à 2007 (334 millions USD/246 millions d’euros) », indique la société dans un communiqué publié à l’issue de son Conseil d’administration tenu le 20 mars et diffusé par le quotidien gabonais L’Union.

Le texte souligne qu’il s’agit d’un bénéfice « historique », malgré un « environnement de l’industrie pétrolière (…) très contrasté en 2008 » où le baril a atteint un prix record de près de 150 dollars en milieu d’année mais aussi « son niveau le plus bas depuis plusieurs années » à 35 dollars fin 2008.

Sur l’année, la compagnie a baissé sa production de pétrole brut de 6% par rapport à 2008 (76.500 barils par jour, contre 81.500 barils/jour en 2007), « la diminution des quantités vendues ayant été plus que compensée par l’appréciation du prix de vente », selon le communiqué.

Sa production a représenté « environ 26% de la production gabonaise totale de pétrole brut », son chiffre d’affaires s’est élevé 1,772 milliard USD (1,305 million d’euros), « en hausse de 22% par rapport à 2007 » tandis que « les investissements pétroliers se sont élevés à 505 millions USD contre 322 millions USD en 2007 » (372 millions d’euros contre 231 millions d’euros).

« Alors que les prix du pétrole brut se trouvent en ce début d’année 2009 à un niveau bas pour une durée difficile à appréhender, le Conseil d’administration (de Total Gabon) souligne l’effort d’investissement important » sur un de ses champs pétroliers « qui se poursuivra sur les quatre à cinq prochaines années », ajoute le communiqué, présageant « une baisse attendue des coûts des services pétroliers.

Total Gabon est détenue à 58,28% par Total, à 25% par l’Etat gabonais et le reste par divers actionnaires. Il est le premier opérateur dans le secteur pétrolier au Gabon, devant l’anglo-néerlandais Shell.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES