spot_imgspot_img

Présidentielle au Congo: « la France n’a pas de candidat » (président Sarkozy)

Le président français Nicolas Sarkozy a assuré que la France n’avait « pas de candidat » pour la présidentielle prévue en juillet au Congo, dans un entretien publié mardi par le quotidien pro-gouvernemental congolais en prélude à sa visite dans ce pays.

« La France n’a pas de candidat. Il appartient aux seuls électeurs congolais de s’exprimer », a déclaré aux Dépêches de Brazzaville M. Sarkozy, attendu jeudi dans la capitale dans le cadre d’une tournée devant le mener aussi en République démocratique du Congo et au Niger.

« Quel que soit le résultat de cette élection, la France restera un partenaire privilégié du Congo. (…) Au Congo, comme ailleurs, la France souhaite que le contexte de ces élections soit serein, dans le respect par tous des normes démocratiques », a-t-il ajouté.

La présidentielle congolaise est prévue en juillet, selon les délais constitutionnels. La date n’a pas encore été annoncée.

A quelques mois de ce scrutin, opposition, société civile et récemment le clergé chrétien ont réclamé un dialogue entre acteurs politiques et à une élection libre et transparente, dans un pays ayant connu au cours de la dernière décennie des périodes de guerre civile, toutes liées selon les analystes à l’organisation d’élections.

Plusieurs personnalités ont déjà annoncé leur candidature pour la présidentielle. Le président Denis Sassou Nguesso, revenu au pouvoir après la guerre civile de 1997 et élu en 2002, n’a pas encore indiqué s’il serait candidat.

Evoquant par ailleurs la coopération entre la France et le Congo, Nicolas Sarkozy a rappelé que Paris et Brazzaville ont signé un « document cadre de partenariat » pour la période 2008-2012, avec un « montant des crédits de coopération (…) porté à 120 milliards de FCFA (près de 183 millions d’euros), en faveur notamment des infrastructures, formation, développement durable, santé.

Le président français est attendu jeudi après-midi à Brazzaville, où il doit avoir un entretien avec M. Sassou Nguesso, s’adresser au parlement et rencontrer des représentants de l’opposition avant de quitter le Congo vendredi matin, selon son programme.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES