spot_imgspot_img

Gabon: Le ministre égyptien, Nivine Ashmawy, se réjouit de la coopération égypto – gabonaise en matière diplomatie et de santé

Le ministre déléguée aux Affaires Etrangères d’Egypte, Nivine Ashmawy, a exprimé ce mardi à Libreville, sa satisfaction à ses homologues gabonais des Affaires Etrangères et de la Santé pour les bons rapports qu’entretiennent les deux pays dans les domaines de la diplomatie et de la santé. Au ministère des Affaires Etrangères où le ministre égyptien a été reçu par le Ministre d’Etat Paul Toungui, Mme Nivine Ashmawy a indiqué à sa sortie d’audience, que le Fonds égyptien pour la Coopération technique avec l’Afrique qu’elle coordonne organise souvent en prenant en charge toutes les commodités, à l’endroit des personnels du ministère des Affaires Etrangères du Gabon, des stages de formation à l’institut diplomatique du Caire.

A la demande des autorités gabonaises, le Fonds égyptien pour la Coopération technique avec l’Afrique avait dépêché au mois de février dernier, un ambassadeur – expert en diplomatie et dans le protocole pour animer une partie du séminaire national sur « l’usage du protocolaire » destiné aux fonctionnaires des administrations publiques du pays.

Au ministère de la Santé où le ministre délégué s’est également rendu, il a été question de discuter des perspectives du Centre médical égypto – gabonais qui sera inauguré mercredi au quartier Beau – séjour, dans le 5ème arrondissement de la commune de Libreville.

« C’est le premier Centre médical égypto – gabonais, en Afrique », a révélé Mme Nivine Ashmawy, qui a ajouté que « le Centre médical sera ouvert à la population économiquement faible ».

Le diplomate égyptien a souligné que le Gabon a fourni pour l’édification de la structure des bâtiments (ultra moderne), tandis que la partie égyptienne s’est chargée de l’équipée en appareils médicaux, de bureaux et en médicaments.

Selon Mme Nivine Ashmawy, les soins seront dispensés gratuitement à la population par des médecins bénévoles égyptiens.

La visite du ministre égyptien permet ainsi de voir « comment le Fonds égyptien peut mieux renforcer son assistance au Gabon, compte tenu de bons rapports partagés par les chefs d’Etat gabonais et égyptien ».

Le Fonds égyptien pour la Coopération technique avec l’Afrique est perçu comme un outil fondamental de la diplomatie égyptienne en vue du partage de ses expériences avec les pays africains sur des relations d’affaires solides dans différents domaines.

Selon le programme de sa visite, Mme Nivine Ashmawy rencontrera le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, et le ministre de l’Agriculture mercredi.

L’Egypte et le Gabon entretiennent des relations diplomatiques depuis 1975. Le 14 octobre 2008, au Caire, un accord visant le renforcement des rapports bilatéraux avait été signé entre les parties gabonaise et égyptienne concernant les domaines scientifique, culturel et technologique.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES