spot_imgspot_img

Gabon: Société : Une pénurie de gaz butane touche Libreville

Le gaz butane est absent sur le marché de Libreville depuis une semaine, une situation due à une grève qu’observent depuis mardi les agents de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), a-t-on constaté lundi.

Dans la capitale gabonaise, les rares boutiques où le gaz est encore disponible, la bouteille pleine de 12,5 kg se négocie déjà. Des longues filles d’attentes se formaient lundi matin, a-t-on observé dans différentes stations services.

’’Je profite déjà au risque d’être rattrapé par cette pénurie’’, affirme une ménagère chargée de ses deux bouteilles vides chacune. Derrière cette dame d’environ 40 ans, les bouteilles envahissent déjà le lieu où est, entreposé les bouteilles de gaz.

Hormis le gaz domestique, des véhicules font le tour des stations services pour se ravitailler en carburant (essence sans plomb, gazole etc.), en prélude à une pénurie qui découlerait aussi de la grève des agents de la SOGARA, l’unique raffinerie des produits pétroliers au Gabon.

Selon une source à la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP), la pénurie serait ’’entretenue’’ par les agents de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA).

’’Nous dénonçons la non application par l’administration du protocole d’accords signé par les deux parties en conflit au palais présidentiel en novembre’’, a indiqué un responsable de la SOGARA à Port-Gentil, joint par téléphone depuis Libreville.

L’une des clauses de ce protocole d’accord porte sur l’intégration par un contrat a durée indéterminé de travail, des agents des entreprises de sous-traitances industrielles et de services qui ont passé deux ans de service conformément au code du travail gabonais

De source proche de la SOGARA, l’application intégrale de cet accord entraînerait le déséquilibre financier de la société, exposée à la crise financière internationale.

Dès le déclenchement de ce mouvement, une délégation du ministère des hydrocarbures avait été envoyée à Port-Gentil, où est basée la SOGARA, pour prendre des dispositions et négocier avec les grévistes.

Cette pénurie touche également Port-Gentil, où le précieux produit a quasiment disparu des dépôts de vente depuis une semaine.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES