spot_imgspot_img

Gabon : La sécurité routière sur le pied de guerre

Suite à l’appel d’offre lancé en 2008 par le ministère des Transports pour la sensibilisation des automobilistes aux dangers de la route, une importante campagne de prévention routière a été lancée au début du mois d’avril sur l’étendue du territoire national. Menée par la société LD Mobile en collaboration avec le ministère des transports et l’opérateur de téléphonie mobile Libertis. Alors que les campagnes de sensibilisation sur la sécurité routière ont déjà permis à de nombreux pays européens de réduire les indicateurs de l’insécurité routière, le nombre de mort de la route au Gabon n’a cessé d’augmenter depuis ces dernières années.

La société LD Mobile qui s’est vue attribuer le 23 septembre dernier par le ministère des Transports l’organisation de la campagne nationale de sécurité routière, vient officiellement de lancer ses actions.

Ces actions se dérouleront sur une année avec un large éventail de moyens de communication afin de toucher effectivement un maximum de citoyen gabonais.

Quatre thèmes ont été retenus pour cette année de sensibilisation, à savoir «la sécurité des élèves aux abords des établissements scolaires», «les assurances et le contrôle technique», «l’alcool au volant» et «le respect du code de la route».

Chaque thème sera développé sur un trimestre à travers des parutions dans la presse écrite nationale, la diffusion de spots télévisés et de spots radiodiffusés ainsi que l’envoi massif de SMS grâce à la collaboration de l’opérateur de téléphonie mobile Libertis, partenaire de l’opération.

L’envoie de SMS est une innovation internationale dans le domaine de la sensibilisation routière. Ce choix découle du taux de pénétration de ce moyen de communication, selon des chiffres qui affirment que 90% des SMS sont lus, dont 60% sont mémorisés par les destinataires.

LD Mobile a prévu d’envoyer quelque 300 000 messages textes par tranche de 25 000, dont chaque tranche aura un slogan différent, tel que «La vie d’un enfant représente l’avenir d’une famille. Ralentissons devant les écoles» ; «Un excès de vitesse peut changer le cours de notre de vie, et arrêter celle d’un enfant», ou encore «Elèves, votre prudence vous sauvera la vie, pas le goût du risque, on ne joue pas avec la route».

256 spots radio seront également diffusés sur Radio Gabon et Black FM à des heures de grande écoute, 74 bandeaux déroulant seront diffusés sur des chaînes nationales et 130 spots télévisés seront transmis aux heures de grande écoute, notamment à 13 heures et 20 heures avant les informations nationales.

Cinq spots ont été spécialement réalisés pour cette campagne, qui reprennent les thèmes majeurs de cette campagne et s’adressent à un public cible à chaque fois. Un des spots destinés aux élèves implique un chanteur célèbre, Franck Ba’Ponga, pour mieux sensibiliser les jeunes aux dangers de la route.

De nombreux problèmes infrastructurels et comportementaux créent un contexte routier dangereux au Gabon, notamment le manque de signalétique et de dispositifs sécuritaires aux abords des écoles, l’anarchie dans la gestion des taxis et l’attitude imprudente d’une partie de la population qui ne semble pas encore avoir pris conscience des dangers de la route.

En même temps qu’il validait l’offre de LD Mobile pour le l’organisation de cette campagne, l’ancien ministre des Transports, Dieudonné Mouiri Boussougou, avait acquis en septembre dernier 1 000 alcootests et deux radars pour renforcer la sécurité routière sur les grands axes de Libreville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES