spot_imgspot_img

Gabon: L’OIBT clos son séminaire régional sur la formation en formulation des projets sur une note d’espoir

Le séminaire régional de l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) sur la formation en formulation des projets destiné aux experts forestiers des pays d’Afrique francophone, de l’ouest et du centre, ouvert lundi s’est achevé vendredi à Libreville par une note d’espoir, a constaté GABONEWS.

La cérémonie de clôture a été présidée par le secrétaire général du ministère de l’Economie forestière, des Eaux, de la Pêche et de l’Aquaculture, Michaël Adandé devant le représentant régional de l’OIBT ainsi que des experts et des participants.

« Au regard du déroulement des travaux, au regard de l’engouement, nous sommes convaincus que cet atelier a été très productif et que vous avez su maîtriser les outils qui ont été mis à votre disposition », a déclaré Célestine Ntsame Okwo, représentant régional de l’OIBT, à la suite de la motion de remerciement des participants.

« La qualité des débats, comme je le disais tantôt, le nombre des interventions mais surtout la méthodologie de formation utilisée, prouvent à suffisance l’intérêt que chaque pays que vous représentez ici accorde à la formation des hommes d’une part mais également à la problématique de formulation de projets portant sur la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers de nos Etats », a dit, à son tour, Michaël Adandé, relevant que le rôle des participants sera par la suite de former d’autres acteurs devant aider l’ensemble des Etats à être capables de solliciter et de bénéficier des appuis de l’OIBT et de ses partenaires.

Sept pays africains dont le Cameroun, la Côte d’Ivoire, du Congo, de la République Centrafricaine (RCA), de la République démocratique du Congo, du Togo, du Gabon et de la République ont assisté à la rencontre de Libreville qui visait à définir un troisième manuel de programme de projet, de guide et d’orientation de la structure.

Ainsi les enseignements de Libreville vont servir de bréviaire à tous les pays membres de l’OIBT. A la fin, des certificats ont été remis à tous les participants.

Créée sous les auspices des Nations Unies en 1986, l’OIBT est une organisation intergouvernementale composée de 60 membres représentant environ 80% des forêts tropicales du monde et 90% du commerce mondial des bois tropicaux qui favorisent la conservation ainsi que la gestion, l’exploitation et le commerce durable des ressources des forêts tropicales.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES