spot_imgspot_img

Gabon: Economie: La poste gabonaise et l’UAG lancent le « Contrat prévoyance de la Poste »

La Poste gabonaise et l’Union des assurances du Gabon – vie (UAG), son nouveau partenaire, ont lancé ce vendredi à Libreville un nouveau produit dénommé « Contrat prévoyance de la Poste » dans l’intention de garantir aux souscripteurs le paiement d’un capital en cas de décès ou d’invalidité totale et définitive de l’adhérent, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS.

Une opération de charme organisée sur le parking de la Poste par les agents des deux entités a été initiée de 9 à 17 heures en vue du lancement officiel du nouveau produit auquel ont souscrit plusieurs travailleurs détenteurs d’un compte chèque postal (CCP), condition sine qua non de l’ouverture de celui – ci.

« La particularité de ce contrat c’est que les primes sont relativement modiques alors que les capitaux sont très élevés », a expliqué Joël Asséko, chef de département commercial de l’UAG qui a précisé que « pour 1000 francs CFA par mois, le souscripteur peut bénéficier d’un capital allant de 1 à 5 millions de francs ».

Le représentant de l’UAG à cette opération de lancement a appelé la population gabonaise à se saisir de l’opportunité qui leur est offerte afin de prévenir l’avenir.

Selon M. Asseko, les garanties résident dans le fait qu’en cas de décès notamment, le capitale pourrait être touché par l’une des personne citée par le souscripteur.

« Grâce au réseau national de la Poste, l’UAG – vie va pouvoir véritablement vendre une assurance de proximité accessible à toutes les couches sociales», a dit Joël Asséko, faisant remarquer que l’assurance ne doit plus apparaître aujourd’hui comme un produit de « luxe ».

Pour amener les populations à comprendre la nécessité de disposer d’une assurance prévoyance, le président Directeur général de la Poste, Alfred Mabika, a rappelé qu’ « au terme de la vie, il y a la mort. Et qu’en dehors de la mort on peut être invalide et qu’enfin derrière chaque Gabonais, il y a la famille, qu’on n’ait fait des enfants où pas du tout », donc « laisser un petit patrimoine, même financier à sa progéniture ou à ceux qui vous ont entouré, c’est une préoccupation qui devrait être de premier ordre pour chaque Gabonais ».

En terme de cautionnement, le patron de la Poste s’est appuyé sur les atouts de l’entreprise qu’il dirige (73 bureaux de postes, 47 agences de EMS ou Western union et plus de 140 sites), disséminés sur l’ensemble du pays.

« Le réseau, le professionnalisme et la ressource humaine sont les meilleurs garanties que la Poste pourraient donner », a confirmé Alfred Mabika estimant que « cela devrait ouvrir à la Poste la voie vers d’autres partenaires tels que la SEEG, la CNSS, Total », pour le désengorgement de leurs services.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES