spot_imgspot_img

Gabon: Lancement officiel de la Radio Télévision « Fréquence et Canal espoir »

Le paysage audio visuel gabonais s’est enrichi avec le lancement officiel ce samedi à Libreville de la Radio « Fréquence Espoir » et la télévision « Canal Espoir », a constaté un journaliste de GABONEWS.

La Radio « Fréquence Espoir » émet sur la bande FM 89.50 tandis que la télévision « Canal Espoir » sur canal 38, soit (607.25 Mhz).

Guy Christian Mavioga, Président – Directeur – Général de ces deux nouveaux média, a déclaré, dans son allocution, que « la vérité n’a pas de camp. Nous voulons apporter la différence sans appartenir à un camp sauf si celui-ci s’appelle justice sociale, amour du bien commun, amour de la patrie et le respect de la dignité humaine ».

« Fréquence Espoir » et « Canal Espoir » sont des média commerciaux au service de tous. Nous venons ainsi participer à la formation, au divertissement; en un mot, donner un peu de joie à tous ceux qui rêvent », a-t-il ajouté avant de conclure que « Canal espoir c’est le rêve de ceux qui pensent que demain doit être meilleur qu’aujourd’hui ».

Pour sa part, M. Jean Rémy Oyaya, représentant du Ministre de la Communication et, par ailleurs, Directeur de Cabinet a invité ces deux organes à travers leur responsable de « veiller à l’étique journalistique, au respect de la déontologie du métier en respectant les règles établies dans le Code de la Communication. Votre rôle d’informer et de divertir doit s’inscrire dans l’élan de la liberté de la presse mais surtout dans la consolidation d’un Gabon uni, fort et indivisible ».

Puis, il a précisé que « Canal Espoir doit être porteur d’espoir pour une presse crédible au service du développement cohérent de notre nation » tout souhaitant « bon vent à ces nouveaux nés de la presse gabonaise ».

L’autorisation technique et l’usage de fréquence a été délivrée au mois de mars dernier à ces médias par les services techniques du ministère de la Communication après avoir jugé digne et recevable les dossiers y afférant.

Outre le directeur de cabinet du Ministre de la Communication, étaient également présents lors de cette cérémonie, le conseiller du président du Conseil National de la Communication (CNC), chargé e la Régularisation des médias audio-visuels et les chefs de quartier du 5ème arrondissement.

Si l’on en croit le promoteur, les habitants des quartiers Kinguélé (4ème arr.), où est né le projet en 1997 avec d’abord la création du « journal l’Espoir » dont le premier numéro a été édité en 2003, et Lalala à Gauche (5ème arr.), où est situé le siège social, auront, tous, le privilège de diffuser leur communiqués gratuitement à condition qu’ils soient visés par les chefs de quartiers.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES