spot_imgspot_img

Gabon: Nzengui Nzoundou s’explique sur l’évolution du programme du réseau routier national

Le ministre gabonais des travaux publics, des infrastructures et de la construction, Flavien Nzengui Nzoundou s’est expliqué devant les députés, mardi suite à l’interpellation dont le premier ministre Jean Eyéghé Ndong a fait l’objet, sur l’évolution du programme d’exécution des travaux du réseau routier national.

‘’ Le gouvernement n’est pas aveugle face à l’état de dégradation de la route ni sourd aux cris de détresses des populations ‘’ a noté Flavien Nzengui, soulignant que les difficultés rencontrées par le gouvernement sur le plan de l’entretien routier urbain est le fait de mauvaises habitudes de certains usagers.

‘’ Les efforts du gouvernement sont inhibés par l’incivisme des usagers ‘’ s’est-t-il indigné, relevant que ‘’60% des ressources allouées à l’entretien des routes sont englouties dans les réparations occasionnées volontairement parles les populations’’.

Le ministre des travaux publics apportait des éclaircissements sur l’état du réseau routier au député du parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), Charlotte Nkero Mougnoko, élue du 1er siège du département du de la Douya Onoye dans la province de Ngounié (sud), qui s’interrogeait sur le chronogramme du gouvernement relatif à la route

‘’ Le gouvernement par votre vois s’est engagé notamment à réaliser la totalité du tronçon routier Lambaréné – Fougamou (Centre sud), à aménager la route pont Octra- port d’Owendo
(Banlieue sud), à réaliser la voie de contournement Owendo-Bikele et son prolongement vers l’hôpital des instructions des armées, à construire 80 ponts métalliques, à aménager la route Lalara-Koumameyong (Est) et Koumayong-Ovan ‘’, a déclaré Charlotte Nkéro.

Mme Nkero Mougnoko a poursuivi son intervention en soulignant que ‘’ Le gouvernement a également promis de procéder aux travaux d’aménagement de la route Ntoum- Cocobeach (Ouest), à relancer en vue de leur achèvement, les travaux de construction des tronçons routiers Koulamoutou- Lastourville (Est), Moanda- Bakoumba, (Sud-est) et Leconi-Kabala (Est) de même qu’a rendre effectif dans les délais possibles le démarrage des travaux d’élargissement et d’aménagement du tronçon PK6- Bifoun sur la nationale 1’’.

Le député Nkéro a relevé que depuis ‘’l’annonce de cet ambitieux programme de construction et de réhabilitation du réseau routier gabonais plusieurs travaux débutés se sont arrêtés, et la qualité des travaux sur les chantiers en voie d’exécution, laisse à désirer (…), mieux encore quelques mois après les travaux d’entretien les nids de poule et les bourbiers réapparaissent’’ s’est exclamé Charlotte Nkéro, s’interrogeant sur le

Tout en donnant un aperçu historique des deux volets concernés par la problématique de l’état du réseau routier, l’aménagement et l’entretien, le ministre a maintenu et réaffirmé l’engagement du gouvernement à trouver des solutions en vue de mettre un terme au mauvais état du réseau routier national.
Le ministre Nzengue Nzoundou a fait remarqué, que malgré le contexte international fortement affecté par la crise, plusieurs chantiers du programme d’aménagement et de réhabilitation des routes lancés en 2008, énumérés par l’élu du peuple ont déjà été livrés, comme par exemple, la route qui relie Lambaréné chef lieu de la province du Moyen-Ogooué (Centre) à Fougamou dans le département de Matsanga Mougoussi dans la Ngounié (Sud), et celle qui part de Franceville (Est) à Leconi jusqu’à Kabala.

Sur ce dernier axe précisément, il reste à achever la signalisation verticale et la réparation d’un effondrement survenu après travaux à précisé le ministre.

Le membre du gouvernement gabonais a également indiqué que les travaux de nombreux chantiers sont très avancés, comme par exemple le trajet Fougamou-Mamiégué, il en est aussi de la route Mouila –Ndendé-Lébamba, de même que celle qui relie Ntoum à Cocobeach (Ouest).

Quant aux travaux du tronçon Koumameyong-Oveng (Est) long de 213 Km, ils prendront fin, à la fin de cette année a souligné le ministre, regrettant le taux élevé de la pluviométrie au Gabon.
‘’ L’abondance des pluies dans notre pays à une incidence sur les délais ‘’ a -encore dit le ministre.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES