spot_imgspot_img

Gabon: le président Bongo est mort, Libreville "pas au courant"

Le président gabonais Omar Bongo Ondimba, au pouvoir depuis 41 ans et doyen des chefs d’Etat africains en exercice, est mort à l’âge de 73 ans, a annoncé dimanche à l’AFP une source proche du gouvernement français.

L’information n’a pas été confirmée officiellement à Libreville.

Le Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong a affirmé à la télévision nationale qu’il n’était « pas au courant » de ce décès.

Le site internet de l’hebdomadaire français Le Point avait annoncé initialement la mort du président Bongo, information confirmée à l’AFP à Paris par une source proche du gouvernement français.

Toutefois, les autorités françaises ont démenti « être à l’origine de l’information relative à l’éventuel décès du président Bongo dont elles ne sont pas informées », selon un porte-parole du Quai d’Orsay.

Omar Bongo avait été hospitalisé à Barcelone en mai, et même si les autorités gabonaises ont longtemps tenté de dissimuler la gravité de son état, la probabilité d’une issue funeste était évoquée avec insistance.

Le 6 mai déjà, alors qu’il n’avait plus été vu en public depuis plusieurs jours, la présidence avait annoncé à la surprise générale qu’il suspendait ses activités pour se reposer et faire le deuil de son épouse, Edith Lucie, décédée le 14 mars.

M. Bongo était hospitalisé dans une clinique privée. Selon les autorités gabonaises, le chef de l’Etat gabonais y avait été admis pour un simple « bilan de santé ». D’autres sources interrogées par l’AFP avaient au contraire indiqué qu’il se trouvait dans un état « grave », soigné pour un cancer.

Après 41 ans de pouvoir sans partage, la succession de ce dinosaure s’annonce d’autant plus difficile que le président n’a jamais désigné de successeur, dans une situation économique et sociale mauvaise.

Selon la Constitution gabonaise, le président du Sénat, actuellement Mme Rose Francine Rogombé, doit assurer la transition jusqu’à un scrutin à programmer au plus tard 45 jours après le constat de la vacance du pouvoir.

Jadis considéré comme un petit eldorado pétrolier africain, le Gabon, exportateur de matières premières et importateur de biens manufacturés, est touché de plein fouet par la crise, victime de longues années d’une gestion sans diversification de l’économie, et gangrené par la corruption.

Les mouvements de grève dans la fonction publique se sont multipliés ces derniers mois, avec un possible risque d’explosion sociale.

Sur le plan ethnique, le Gabon est composé d’une constellation de petites ethnies dont la plus importante est celle des Fangs (40%). Le président Bongo avait réussi à instaurer un savant équilibre des pouvoirs entre ces ethnies, et sa mort risque de changer la donne même si, selon les experts, des violences ethniques sont peu probables.

Omar Bongo était l’un des symboles de la « Françafrique », cette relation complexe entretenue entre Paris et ses anciennes colonies d’Afrique, où se mêlent raison d’Etat, lobbies et réseaux politico-affairistes.

Si Jacques Foccart, à l’époque le tout puissant secrétaire général de l’Elysée aux affaires africaines, avait mis en place Bongo à la mort du président Léon Mba à la fin 1967, selon des historiens, la France devrait cette fois rester éloignée de la bataille de succession.

En coulisses, le mot d’ordre est « laisser faire », selon des sources diplomatiques françaises.

Ces dernières années, les relations s’étaient tendues entre le dirigeant gabonais et l’ancienne puissance coloniale. Le président Bongo, qui se targuait d’avoir connu personnellement tous les présidents français depuis son arrivée au pouvoir, n’avait pas apprécié les déclarations de la présidence française promettant la fin de la « Françafrique ».

Mais, surtout, il acceptait mal à la fois les révélations de la presse sur son patrimoine immobilier en France, et la procédure engagée par des ONG l’accusant d’avoir financé ses biens avec de l’argent public détourné.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES