spot_imgspot_img

Gabon : Les hommes d'Oyé Mba font grise mine

Les agents du ministère des Mines ont déclenché un mouvement de grève le 29 juin dernier à Libreville pour réclamer l’accès à une assurance maladie et aux logements économiques, dont le programme a récemment été interrompu. Ce mouvement d’humeur devrait inciter les autorités de tutelle à accélérer le travail des commissions qui avaient été mises en place pour traiter ces doléances, afin d’éviter la paralysie de ce secteur qui pourvoit 60% des caisses de l’Etat. Un nouveau feu vient de s’allumer sur le front social, avec le mouvement de grève des agents du ministère des Mines déclenché le 29 juin dernier à Libreville.

Des barricades ont été dressées devant le siège du ministère sur le boulevard Triomphal, où les grévistes empêchent les autres agents d’accéder aux bureaux.

Emmenés par le Syndicat des professionnels des Mines (SYPROMINES), les agents réclament l’accès à une assurance maladie, ainsi que la reprise du programme d’accès à la propriété interrompu récemment.

Concernant l’assurance maladie, le président du SYPROMINES, Patrick Essame Nguema a expliqué que beaucoup «d’entités publiques de notre pays ont réussi à souscrire à une assurance maladie, ce qui permet à leurs agents de se soigner de façon décente. Il est inadmissible que le ministère des Mines, qui participe à plus de 60% de l’économie du pays, ne puisse souscrire à une assurance maladie».

«De 2005 à 2009, nous avons pratiquement battu le record des mortalités. Nous avons près d’une dizaine d’agents qui sont décédés et nous pensons que si nous avions souscris à une assurance maladie, ces gens auraient pu avoir des soins, on aurait peut-être pu en sauver certains», a-t-il ajouté.

Au chapitre du logement, «en 2007, le ministère des Mines a lancé un projet d’accès à la propriété. Ce projet avait pour mission première de loger les agents économiquement faible, donc les agents qui sont en catégorie C et B», a poursuivi Patrick Essame Nguema.

«Le ministère des Mines a regardé cela, et conscient de la manne financière que nous avons, on a lancé ce programme. Ce programme a permis de loger 76 agents à ce jour», mais «aujourd’hui, ce projet est interrompu brutalement. Nous disons tout simplement qu’il faut le relancer», a-t-il conclu.

Ces doléances ont été signalées à la tutelle depuis 2008 par une série de correspondances et les autorités avaient convenu que ces problèmes internes pouvaient être résolus par des financements propres au département.

Des commissions avaient été mises en place pour statuer sur ces questions, mais c’est l’apathie de ces groupes de travail qui a poussé les agents à mettre la pression sur la tutelle.

Sur le lieu, le secrétaire général du département des Mines, Pierre Claver Ebbah Sembet, a exhorté les agents à «ouvrir les barricades pour que l’on continue les négociations à l’intérieur. (…) Grever c’est un droit, mais ce que nous déplorons c’est que l’on empêche même ceux qui veulent travailler d’entrer».

«Le ministre d’Etat a mis en place des commissions mais les commissions n’ont pas encore livré de conclusions», a expliqué le secrétaire général des Mines.

Cette interpellation de la tutelle devrait connaître une réponse assez rapide compte tenu de l’importance du bon fonctionnement de ce secteur pour l’économie nationale.

Exprimez-vous!

  1. au lycée mon prof me disait qu’il faut savoir lir entre les lignes.lorsqu’on constate les événements suivants:on enlève MBA OBAME à l’interiuer, Ali passe à chaque journal télévisé,il va soigner les gents dans la province oubliée par son père pendant 42 ans,des jeunes en manques de cigarettes et de régab réclament sa canditure, les agents du ministére des mines rentrent en grève sans préavis,idem pour ceux du contrôle d’état,le club MISSI FC(Ali) emmene 3 fanfar des forces armées du pays pour jouer contre le FC 105 de NGARI,MBA OBAME qui finit son discourt en disanr,je site: »vous entendrez bientôt parler de moi… ». tout ce-ci vous fait penser à quoi?pour ce sont des signes du changement que nous voulons tous.il reste à l’opposition de s’organiser pour donner le coup fatale!!!mais est-ce-que cette opposition va suivre???THAT IS QUESTION……

  2. Ce genre d’actions est purement « un coup d’épée dans l’eau ». Une grève dans un système moribond n’aboutit qu’à des solutions de courte durée (si solution il y’a). Votez le changement frères et soeurs et vous n’aurez plus besoin de quémander des choses qui vous reviennent de droit…C’est dingue; les gabonais dorment vraiment!
    pfff!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES