spot_imgspot_img

Gabon: Début de la Grève des agents du Ministère du Contrôle d’Etat

Le Syndicat des agents du ministère du Contrôle d’Etat (SAMCE)a entamé une grève ce mercredi, à Libreville, afin de protester contre des « inégalités et des injustices » à leur encontre et revendiquer « de meilleurs conditions de travail », a constaté GABONEWS.

Depuis ce mercredi matin, indique-t-on, les bannières de protestation du SAMCE ornent la devanture du ministère du Contrôle d’Etat situé en face du ministère des Affaires Etrangères.

« Nous avons écrit au Premier Ministre, à notre ministre de tutelle, au conseil d’Etat et à la Présidence de la République », déclare le président du SAMCE, Jean-Claude Awouloungoungou.

« La correspondance datant du 28 mai dernier, nous avons attendu plus d’un mois », poursuit-il avant de rappeler que « si nous n’obtenions pas gain de cause au 1er juillet, nous rentrerions en grève ; ce qui est fait».

L’EQUITE EN FILIGRANE

Au chapitre des revendications, les grévistes tablent sur le versement d’une prime de logement en harmonie avec celle versée aux agents des autres ministères, afin de garantir l’équité.

« Comment pouvez-vous comprendre qu’un agent de l’Etat, émargeant au ministère de la Fonction Publique et de catégorie A, perçoive 150 000 francs de prime de logement alors qu’à niveau égal, un agent du Ministère du Contrôle d’Etat perçoit 75 000 », s’indigne, Jean-Claude Awouloungoungou.

Par ailleurs, une autre revendication porte sur « l’exposition personnelle » que demande la pratique de leurs fonctions.

« L’ensemble de notre Ministère mérite des primes de rendements », poursuit le président du SAMCE.

« A l’occasion des contrôles, nous subissons des pressions, des menaces d’agression et même de mort », précise t-il.

« L’absence de fonds de souveraineté » au ministère du Contrôle d’Etat et l’augmentation « non justifiée » des charges communes sont venues amplifier les revendications du SAMCE.

DES MEILLEURES CONDITIONS DE TRAVAIL

La colère porte également sur les conditions de travail. Les grévistes dénoncent notamment les difficultés inhérentes à l’absence de sanitaires sur leur lieu de travail, à laquelle s’ajoute le manque de véhicules de transport pourtant utiles lors des déplacements professionnels.

L’arrêt de travail entamé depuis mercredi matin devrait se poursuivre jusqu’à l’ouverture d’un « cadre de négociation » entre le SAMCE et le ministère du Contrôle d’Etat.

Cette grève des agents du ministère du Contrôle d’Etat survient au moment où un mouvement d’humeur est observé depuis quelques jours du côté du ministère des Affaires sociales où une liste présente des revendications du personnel affecté à la Direction générale dudit département.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES