spot_imgspot_img

Le Gabon dans la fièvre de la campagne présidentielle

Libreville, Gabon (PANA)- La campagne pour l’élection présidentielle anticipée du 30 août prochain au Gabon, lancée samedi dernier, bat son plein dans les quartiers de la capitale Libreville, a constaté la PANA.

Les vingt-trois candidats engagés dans la lutte pour succèder à Omar Bongo Ondimba se battent par affiches interposées et à coups de slogans.

Fils du défunt président et porte-étendard du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Ben Bongo Ondimba, pour sa première sortie, a promis de metre fin au « règne de l’impunité, de la magouille, de la combine et de la paresse ».

Candidat indépendant, Mehdi Teale, propose, lui, une rupture avec l’ordre ancien pour engager la reconstruction de l’Etat dans la réconciliation, la tranquillité et le respect mutuel.

Pour sa part, le candidat du Morena Unioniste, Bienvenu Eric Mauro Nguemah, s’engage à faire une bonne répartition et une redistribution des revenus provenant des ressources naturelles du pays.

Il promet également des infrastructures routières, l’habitat, l’eau et l’électricité dans les zones rurales, sans oublier d’avoir un regard sur les familles économiquement faibles.

De son côté, André Mba Obame, ancien hiérarque du PDG qui se présente en indépendant, promet une rupture responsable avec le système et une nouvelle espérance.

Un autre candidat indépendant, Casimir Oyé Mba, a axé son discours sur la justice sociale, la réappropriation des missions régaliennes de l’Etat et la construction d’une nation prospère pour tous les Gabonais.

L’ex-Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, s’est proclamé candidat du courage et a promis la redistribution des fruits de la croissance générés par les recettes de l’Etat.

Le candidat de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développment (UGDD, opposition), Zacharie Myboto, appelle au changement pour un Gabon prospère, en proposant le rétablissement de l’Etat de droit, la refondation de l’appareil administratif et la réduction du train de vie de l’Etat.

Pierre Mamboundou, candidat de l’Union du peuple gabonais (UPG) prône, pour sa part, un système de santé pour tous.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES