spot_imgspot_img

Gabon: Présidentielle 2009: le candidat Bernard Oyama opte pour le porte à porte

Libreville, 20 août (GABONEWS) – Accompagné par son équipe de campagne, le candidat indépendant, Bernard Oyama, sillonne les bidonvilles des différents quartiers de Libreville depuis quelques jours pour prendre attache avec les différentes couches sociales du pays, où sont organisés meetings et causeries, afin de toucher à la racine les difficultés des gabonais, a constaté GABONEWS.

En moins d’une semaine, Bernard Oyama a déjà communié avec les populations de plus d’une dizaine de quartiers de Libreville, représentées par des leaders d’opinion, chefs de familles, femmes, des jeunes et des moins jeunes.

Cette approche, à en croire le candidat, vise à mieux s’imprégner des difficultés tournant essentiellement autour de la lutte contre le chômage, la meilleure redistribution des richesses.

Homme d’affaire et chef d’entreprise aux Etats-Unis où il vit depuis plusieurs années, Bernard Oyama a décidé de présenter sa candidature à la magistrature suprême afin de faire bénéficier à son pays la riche expérience cumulée au « pays de l’oncle Sam », notamment dans le vaste chantier de la création des emplois décents.

« La raison qui préside à ma candidature est le souci de contribuer au développement de mon pays, en permettant à chacun des citoyens d’améliorer ses conditions socio économiques. C’est d’ailleurs pourquoi j’axe ma priorité sur l’emploi pour tous les gabonais avec ou sans diplôme. La réalisation de cet objectif commande que nous investissons dans la formation tant diplômante que qualifiante, d’où notre ambition d’ouvrir l’emploi aux personnes certes non diplômées, mais qualifiées. Car pour nous, l’objectif d’une économie forte ne peut être réalisé sans des hommes et des femmes bien formés », a expliqué M. Oyama.

« J’invite, une fois encore, le peuple gabonais à me faire confiance, en déposant dans l’urne le 30 août prochain le bulletin de vote de couleur violette, à l’effigie du candidat indépendant Bernard Oyama que je suis, c’est la seule manière pour le collège électorale d’oser le changer et la rupture avec un homme neuf », a-t-il ajouté.

Après les quartiers de Libreville, Bernard Oyama entend se rendre à Franceville (chef lieu du Haut – Ogooué) et ses environs pour battre campagne et fédérer toutes les chances de son côté.

Notons que la campagne qui a démarré timidement depuis le 15 août dernier augmente en intensité au fur et à mesure que la date du scrutin se rapproche.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES