spot_imgspot_img

Gabon : Ali Bongo prêche des convaincus à Koulamoutou

En tournée le 25 août dernier dans la province de l’Ogooué-Lolo, le candidat du parti au pouvoir, Ali Bongo Ondimba, était en pèlerinage à Koulamoutou, un fief du PDG, où il a été accueilli en «fils du terroir» par les milliers de sympathisants qui ont répondu spontanément à l’appel du candidat.

© Gaboneco – Ali Bongo à Koulamoutou

Dans la dernière ligne droite avant le vote du 30 août, le candidat du parti au pouvoir, Ali Bongo Ondimba, poursuit sa tournée dans l’intérieur du pays, où il a été accueilli le 25 août dernier à Koulamoutou, dans l’Ogooué-Lolo, une terre conquise du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

Le «candidat du consensus» a sillonné les principales villes de la province, de Lastoursville à Iboundji et de Pana à Koulamoutou, où le message et le ton sont restés les mêmes, celui d’un «Gabon nouveau», un Gabon prospère, un «Dragon d’Afrique».

Sous le trytique «Paix-Dialogue-Partage», il a apporté ses solutions aux problèmes de l’Ogooué-Lolo, qui «sont les mêmes dans toutes les provinces», a rappelé le candidat du PDG devant la marée humaine venue acclamer le fils du défunt président Bongo Ondimba.

«Ensemble nous sommes forts, ensemble nous devons agir», a lancé Ali Bongo Ondimba.

Fondé le 12 mars 1968 sur les bords de la Bouenguidi, le PDG demeure la première force politique de la province, où s’étaient déroulées les dernières festivités du parti du vivant de son défunt fondateur, «un moment de grande émotion», confie le candidat.

Face aux difficultés que rencontrent les populations de la province, Ali Bongo a promis l’amélioration des infrastructures routières, la valorisation du système éducatif, mais aussi la création d’emplois dans le secteur du bois, une des principales activité de la localité.

Comme dans les autres provinces, Ali Bongo a rappelé que «la porte de la maison reste ouverte» et que «le PDG reste une grande famille».

Dans cette province, la mobilisation humaine et matérielle fut significative dans chacune des villes où le candidat a fait escale, où les lieux de rassemblements étaient déjà pris d’assaut des heures avant le début des meetings.

Avant de quitter la province, le candidat du PDG a exalté les liens particuliers qui unissent son parti à l’Ogooué-Lolo. «Je n’ai jamais vu la terre promise, mais la terre promise c’est déjà le Gabon !», a lancé Ali Bongo, soulevant la clameur des sympathisants.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES