spot_imgspot_img

Gabon : Déjà 10 000 signataires pour la candidature unique contre le PDG

Depuis quelques jours, la perspective d’une candidature unique pour faire barrage à celle du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) se précise et les pourparlers se multiplient en coulisses pour désigner le candidat qui sera capable de cristalliser le leadership. Dans une interview qu’il nous a accordée le 26 août dernier à Libreville, le représentant d’Annie Léa Meye, initiatrice du Mouvement populaire d’appel à la candidature unique des forces du changement, Taguy Berre, rappelle notamment que cette démarche ne s’oppose pas à la personne d’Ali Bongo Ondimba en soi, mais au maintient du PDG au pouvoir depuis 42 ans.

© Gaboneco – « Nous sommes ici depuis plusieurs jours afin d’appeler les gabonais à venir signer la pétition »

Quel bilan pouvez-vous faire face à cette pétition qui a commencé depuis le 20 août dernier ?
«Nous sommes ici depuis plusieurs jours afin d’appeler les gabonais à venir signer la pétition qui demande à tous les candidats qui s’opposent aux PDG de se mettre ensemble et décider d’une candidature unique. C’est pourquoi le peuple gabonais doit s’orienter vers un seul candidat pour éventuellement remporter les élections du 30 août 2009.

A l’heure où nous sommes, il y a près de 10 000 signataires. Nous avons donc demandé à tous les candidats de se mettre ensemble en les mettant devant un dilemme qui est d’arriver à l’élection présidentielle avec un seul candidat. Car si nous allons avec tous ces candidats et que à l’arrivée le candidat du PDG est déclaré vainqueur de cette élection, et que celui qui sera considéré comme le second à cette élection présidentielle demandait à la population gabonaise d’invalider la victoire, il serait difficile aux gabonais de suivre ce candidat. C’est la raison pour laquelle nous pensons que tous les candidats qui ne vont pas s’unir avec les autres candidats pour cette candidature unique, seront très déçue ce jour du 30 août 2009.

N’est-il pas tard ?
Il n’est pas trop tard lorsqu’on sait que c’est le peuple qui demande aux candidats une chose. C’est que le peuple doit aller aux urnes pour choisir le président de la République, donc il est important que les candidats qui sont là, qui ont déjà commencé leur campagne et qui sont encore en train de faire campagne, puissent prendre conscience de l’enjeu.

Il est clair que nous ne connaissons pas les méthodes de la fraude du PDG mais nous estimons que mathématiquement, si le fichier électoral est aujourd’hui à plus de 800 000 électeurs, ce qui sous entend qu’il y a quand même une inquiétude lorsque nous savons que nous avons une population qui se chiffre a peu prés entre 1,3 et 1,5 millions d’habitants, qui ne permet pas qu’il y ait pour les personnes en âge de voter un échantillon de plus de 800 000 électeurs.

C’est la raison pour laquelle nous pensons que si nous prenons la décision d’aller vers un seul candidat, tous les gabonais qui ont soif du changement s’orienteront vers un seul candidat. Nous pensons que nous pouvons inverser sur cette tendance pour empêcher le candidat du PDG de sortir vainqueur.

Combien de candidat ont déjà répondu présent ?
A l’heure actuelle, nous avons presque la majorité des candidats qui ont déjà signé cette pétition et nous attendons encore car nous savons que le vote c’est pour dimanche et que bien avant dimanche, ils vont décider de ce qu’il y a à faire. S’il n’y a pas une candidature unique, chacun ira voter qui il voudra et avec tous ces candidats, cela ne permettra au peuple de contester le résultat de cette élection.

Vous êtes sans ignorer que la campagne est ouverte depuis une semaine et demie. A ce jour, au sortir de tout ce qui se dit, les candidats sont susceptibles déjà de savoir qui peut faire quoi des 22 candidats qui se battent contre le système. Parce qu’il faut quand même le signaler, ce n’est pas que les 22 se battent contre la personne d’Ali Bongo Ondimba qui est candidat du PDG.

Les 22 se battent contre le système en place, donc le système PDG. Ils sont en campagne ils sont pratiquement au terme de leur campagne. Ils sont capables de dire aujourd’hui : ‘des 22 que nous savons, c’est tel qui peut faire l’affaire’. Donc aujourd’hui, dire qu’ils ne peuvent pas désigner quelqu’un c’est aller sur les fausses pistes. Le candidat unique sortira des 22 et ils sont prêts à le désigner donc ne soyez pas surpris.

Quel intérêt majeur y a-t-il à appeler les candidats à une candidature unique ?
Nous pensons que cet appel à la candidature unique est effectivement pour nous la meilleure manière de voir parmi ces candidats quels sont les candidats qui viennent pour les intérêts personnels. Nous pensons que si un Homme veut être président de ce pays, il doit savoir s’abaisser et mettre son égo à côté.

C’est pour cette raison que je dois féliciter certains responsable des partis politique qui ont décidé à un moment donné de se mettre derrière le candidat de l’UPG. C’est déjà un début. C’est comme une façon pour eux de penser comme nous nous pensons aujourd’hui. Cela ne veut pas dire que nous demandons aux autres candidats de se mettre derrière le candidat de l’UPG, mais nous pensons qu’il est impératif pour tous les candidats de se mettre ensemble et de conjuguer leurs efforts pour éventuellement arriver à cette candidature unique qui permettra d’encourager le peuple gabonais.

Le peuple gabonais souffre depuis très longtemps, malgré toutes les richesses, les moyens que Dieu a mis sur nos terres dont nous n’arrivons pas à bénéficier. Il est temps pour nous de pouvoir prendre conscience que ce n’est plus une histoire d’intérêt personnel parce que là où nous sommes, il est clair qu’il y a des gens qui ont quand même un bon salaire à la fin du mois. Avoir un bon salaire et voir des frères, des sœurs ou des compatriotes qui sont dans la misère c’est vraiment difficile. C’est la raison pour laquelle nous pensons que les candidats qui ne voudront pas se mettre ensemble avec les autres seront en fait des gens qui ne veulent pas que le pays change, qui voudraient faire que le système PDG puisse s’éterniser. C’est cela notre préoccupation».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES