spot_imgspot_img

Gabon: Présidentielle 2009 / Bruno Ben Moubamba satisfait de la portée de sa grève de la faim

Libreville, 28 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à la présidentielle du 30 août, Bruno Ben Moubamba, premier invité pour ce mercredi soir de l’émission « Le Débat », diffusée en direct par les chaîne publiques de télévision, s’est dit satisfait de la portée « nationale et internationale de sa grève de la faim ».

A l’entame de cet entretien télévisé, M. Moubamba est revenu sur les circonstances qui l’ont amené à initier depuis le 19 août dernier, une grève de la faim.

Ainsi, l’acteur libre de la Société civile a indiqué ne pas avoir été convaincu du choix de la date du 30 août prochain par le ministère de l’Intérieur pour la tenue de l’élection présidentielle.

En outre, le postulant à la magistrature suprême a regretté que cette décision du gouvernement n’ait pas pris en compte les avis des partis de l’opposition ainsi que ceux des acteurs de la Société civile, qui lors des concertations avec le chef de l’Etat, Rose Francine Rogombé, s’étaient prononcés pour un délai de 4 à 6 mois pour
l’organisation de la présidentielle.

« Il s’agit d’une farce politique. Deux tiers des acteurs politiques étaient contre la présidentielle du 30 août », a-t-il indiqué.

Aussi, bien qu’affecté par cette grève de la faim, le candidat Moubamba s’est étendu sur la « portée » de son acte de « contestation », opposé, a-t-il souligné, à la « sorcellerie politique » et à l’actuelle « kermesse électorale ».

« Cette grève de la faim m’a permis de m’adresser non seulement à la communauté internationale, mais aussi à la conscience collective ».

Dans cette perspective enfin, M. Moubamba qui a déclaré vouloir « laver l’honneur des Gabonais », s’est également alarmé de la situation démocratique du Gabon.

« Notre pays n’est pas encore un pays démocratique, mais je pense que la Démocratie finira par l’emporter », a-t-il déclaré.

Le 22 août dernier, après 8 jours de grève de la faim, Bruno Ben Moubamba, après avoir perdu connaissance, avait été admis d’urgence dans un centre hospitalier de Libreville afin de recevoir des soins intensifs.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES