spot_imgspot_img

Gabon: L’équipe d’Africa 24 a fait courir la rumeur de son expulsion, selon le Ministère de la Communication

Libreville, 1er septembre (GABONEWS) – Le Ministère gabonais de la Communication a marqué, ce mardi soir, son étonnement devant l’information diffusée ce jour sur la chaîne de télévision Africa 24 selon laquelle « les Autorités gabonaises enjoignent l’équipe d’Africa 24 de quitter le territoire Gabonais dans les prochaines heures ».

Dans un communiqué, le secrétaire général dudit ministère note que l’« équipe d’Africa 24 a fait courir la rumeur de son expulsion ».

Texte intégral:

« Le Ministère de la Communication s’étonne de l’information diffusée, le mardi 1er septembre 2009, sur la chaîne de télévision Africa 24 selon laquelle ‘’ les Autorités gabonaises enjoignent l’équipe d’Africa 24 de quitter le territoire Gabonais dans les prochaines heures’’.

Il faut dire que depuis le début de la transition politique en juin 2009, le Gouvernement a tenu à assurer une large couverture médiatique du processus.

Il en veut pour preuve la présence forte et diversifiée des médias étrangers au Gabon pour la couverture de l’élection présidentielle.

Le Gouvernement gabonais tient à rappeler que l’accréditation des journalistes ne saurait donner lieu à la violation des lois et règlements du pays hôte.

Alors même que l’équipe d’Africa 24 arrivée au terme de sa mission au Gabon se félicitait de son bon déroulement qualifiée de belle aventure à renouveler, la même équipe faisait courir la rumeur de son expulsion.

Par souci de vérifier cette rumeur auprès du Directeur de l’Information d’Africa 24, ce dernier s’est refusé à tout dialogue en tenant des propos désobligeants à l’endroit du Ministre de la Communication et menant des actions tendant à manipuler la presse internationale.

Pour mémoire, il a été reproché aux journalistes d’Africa 24 entrés indument en possession de quelques procès verbaux de l’élection présidentielle, leur exploitation orientée lors d’une émission débat aux fins de jeter le trouble dans les esprits.

La prérogative de l’exploitation des procès-verbaux incombe uniquement à la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES