spot_imgspot_img

Société : Tollé chez des commerçants de la gare routière de Libreville

LIBREVILLE (AGP) – Le retour des commerçants Nigérians sur le site abritant l’ancienne Gare routière de Libreville a provoqué mercredi un tollé chez leurs collègues Gabonais, rapporte l’AGP.

L’organisation du commerce sur ce site, situé près de Mont-Bouët, principal marché de la capitale gabonaise, avait été interdite, selon une décision municipale mardi. Plusieurs commerçants (Nigérians, Gabonais, Ghanéens) ont été appelés à quitter les lieux pour s’installer à l’intérieur du marché.

Cette mesure qui concernait tous les commerçants n’a pas été respectée par les vendeurs Nigérians, lesquels ont réinvesti le site, provoquant un tollé chez les commerçants gabonais, selon des journalistes de l’AGP.

 »Ce matin en arrivant au marché de la Gare nous avons été surpris de retrouver des vendeurs des cahiers (Nigérians, ndlr) sur le site où nous avons été déguerpis la veille par l’hôtel de ville », a déclaré Bernadette Nyangui, une commerçante.

Selon une décision municipale, les commerçants n’étaient autorisés à vendre sur ce site que pendant la période de campagne.

 »Cette mesure prise par le maire de la Commune de Libreville concerne tous les commerçants qui exerçaient jusqu’alors dans cet espace », a expliqué Christian Nguema, responsable à la mairie de Libreville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES