spot_imgspot_img

Gabon : Ali Bongo recadre l’armée

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a stigmatisé samedi les comportements rétrogrades des forces de sécurité et de défense nationale, au cours d’une visite qu’il a effectué dans les différents casernes de Libreville.

Au nombre des incartades dénoncées par le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, figurent entre autres le racket, l’indiscipline, le viol, le vol, la désobéissance, la corruption et l’affairisme. Il a donné des instructions fermes aux chefs des différents corps habillés d’user de tous les moyens règlementaires pour que cessent immédiatement ce type d’errements qui sont contraires à l’éthique militaire et qui ternissent fortement l’image des forces de sécurité et de défense.

Ali Bongo a, sur un tout autre registre, promis d’améliorer les conditions de vie de des agents de ce corps professionnel. Il a donné des consignes dans cette perspective au premier ministre Paul Biyoghé Mba et au ministre de la Défense, Angélique Ngoma, pour que des actes soient posés dans de brefs délais, en matière de logement, de santé, d’équipement et de construction ou de réhabilitation des casernes, aussi bien à Libreville qu’à l’intérieur du pays.

Il y a deux semaines, les transporteurs, notamment les chauffeurs de taxis, avaient observé une journée de grève qui avait eu un grand succès à Libreville. Ils dénonçaient les rackets dont ils sont victimes, commis par des hommes en tenue.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES