spot_imgspot_img

Gabon : L’Etat gabonais et l’AFD signent une convention de prêt de 15 milliards de francs CFA

L’Etat gabonais, l’Agence française de développement (AFD) et le regroupement d’entreprises Entraco-Sogea, Sobea ont signé lundi au palais présidentiel en présence du président Ali Bongo Ondimba, une convention d’un montant de 15 milliards de francs CFA ( remboursable par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) ) pour la réalisation des infrastructures d’eau dans la partie nord de la capitale gabonaise, Libreville. La signature de cette convention attendue depuis plusieurs mois, vise à améliorer la circulation du volume d’eau entre la ville de Ntoum où se trouve la station de traitement d’eau de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) et Libreville.

Le premier ministre a annoncé que la durée des travaux sera de 20 mois et l’AFD contribuera pour 35% du coût des travaux, soit environ 9 milliards de F CFA. La partie gabonaise déboursera environ 6 milliards de F CFA.

Au Gabon, l’AFD a déjà engagé près de 1,25 milliard d’euros pour des financements, soit une moyenne annuelle de plus de 40 millions d’euros investis dans des projets d’infrastructures aéroportuaires, routières et électrique.

Sur ce point, rappelons son implication dans la construction en 1975 du barrage de Kinguelé et de celui de Tchimbele en 1975 et Poubara en 1981.

La signature de cette convention de travaux d’adduction d’eau intervient alors que le gouvernement gabonais met la pression sur la SEEG pour améliorer la distribution de l’eau à Libreville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES