spot_imgspot_img

CAN 2010 : Les Panthères à 90 minutes des quarts de finales

Les Panthères du Gabon ont la possibilité de rallier les quarts de finales de la 27e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ce 21 janvier en battant ou en concédant un match nul contre les Chipolopolo de Zambie. Toutefois, une victoire ferait leur affaire en les mettant totalement à l’abri d’un affrontement contre l’Egypte, qui terminera certainement première de son groupe et qui apparaît de plus en plus comme le principal favori de la compétition.
Un match nul ou une victoire contre les Chipolopolo de Zambie qualifierait les Panthères du Gabon pour les quarts de finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ce 21 janvier, lors la 3e et ultime journée des phases de poules du groupe D.

Le Gabon est actuellement premier du groupe avec 4 points. Une victoire face à la Zambie, dernière avec un point, le propulserait à la tête du groupe avec 7 points et lui permettrait d’éviter le premier du groupe C, pressenti pour être l’Egypte, double tenante du titre, lors des quarts de finale.

Avec un nul le Gabon sera toujours qualifier avec 5 points mais pourrait voir la première lui échapper. Une défaite n’hypothèquerait pas ses chances de qualifications, mais à ce moment là, il faudrait sortir la calculette pour le goal-average avec la Zambie ou alors compter sur un nul pour Cameroun-Tunisie.

Mais Alain Giresse, le sélectionneur des Panthères, ne veut pas pour autant suivre ce qui se passera à Lubango avant la fin du match. «Je ne dois pas me focaliser sur la qualification, mais sur l’équipe qui doit faire le meilleur résultat, la meilleure performance», a-t-il dit.

«Et derrière, nous verrons ce que nous avons pu obtenir. Si on parle de qualification, on oublie de parler du match. Et, même s’il y a des informations en provenance de Lubango où joueront les Camerounais et Tunisiens, nous devons nous concentrer sur Gabon-Zambie», a poursuivi le coach des Panthères. En se qualifiant, le Gabon disputerait les deuxièmes quarts de finales de son histoire après ceux de la CAN 96 en Afrique du Sud.

Opposé à la Tunisie dans l’autre match décisif du groupe, le Cameroun semble en danger et devra peut-être se passer de son capitaine Eto’o, touché à la cheville lors du match contre la Zambie. Mais dans le camp tunisien on dénombre aussi des absences. La Tunisie sera encore privée de son milieu offensif Oussama Darragi, touché à lui aussi à une cheville contre la Zambie.

Un malheur n’arrivant jamais seul, les Aigles sont également dans l’incertitude à propos d’un autre de leurs atouts offensifs : Youssef Msakni a ressenti une douleur musculaire à l’entraînement le 18 janvier dernier et a dû écourter celui du lendemain. «A part Darragi, il n’y a pas de blessés graves», a toutefois déclaré le sélectionneur Faouzi Benzarti.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES