spot_imgspot_img

Economie : Une centaine de participants reçoivent leurs attestations de formation sur la microfinance

Une centaine de participants (99 femmes et un homme) ont reçu mercredi à Libreville, leurs attestations de formation en micro finance, au terme d’un séminaire de renforcement des capacités des associations et ONG féminines, a constaté l’AGP.

Organisé depuis lundi dernier par le Réseau micro finance (REMIF), sous la supervision du Comité national d’appui aux organisations de femmes du Gabon (CENAF GABON), cet atelier sur la création, le développement et la gestion des établissements de micro finance, avait pour objectif de former les femmes membres des organisations ayant en leur sein une activité de micro crédit, afin de les aider à mieux se structurer sur les plans organisationnel et légal.

‘’ Nous avons pris la résolution de suivre les femmes et de les accompagner dans leur activité de crédit et d’épargne (…)’’, a déclaré la présidente du CENAF GABON, Célestine Ndong Nguema, à la clôture du séminaire

Pour Mme Ndong Nguema, ‘’la somme des modules qui ont été enseignés à cette centaine de diplômées leur donne des connaissances supplémentaires pour être plus aguerries sur les origines et l’évolution de la micro finance ; la gestion des risques et la gouvernance ; les conditions de création des établissements de micro finance ; le traitement comptable des écritures, la gestion du portefeuille et des crédits, ainsi que sur les techniques de mobilisation des ressources.

Le représentant des participants, Valentine Ayeme Badi, n’a pas caché sa joie et sa reconnaissance à l’endroit des formateurs du Cabinet Odeng Consulting conduits par M. Thoma Eyene Obame qui leur ont permis de disposer des outils nécessaires à ‘’pouvoir au mieux gérer l’épargne en vue du développement optimal de la micro finance’’.

‘’Je suis vraiment contente et émue. Je salue l’arrivée de ce séminaire parce que, comme beaucoup d’entre nous, j’étais dans l’ignorance. On avait l’argent mais on ne connaissait pas multiplier cet argent. Maintenant je suis personnellement prête’’, a révélé Nicole Babongui, représentant l’association ‘’Boutsiama’’ de Lastourville, dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est).

Pour sa part, Franck Sissi, représentant le Réseau démocratique Droit et Paix (REPP) au compte de la province de l’Estuaire, a estimé qu’il est content et heureux parce qu’il a beaucoup appris. ‘’On parle beaucoup de micro finance, mais aujourd’hui nous avons assez d’arguments pour faire du bon travail car l’exposé des formateurs nous a édifiés par sa clarté’’, a-t-il dit.

Les femmes qui viennent d’être formées sont issues des provinces du Moyen-Ogooué, Estuaire, Wolen-Ntem, Ngounié, Ogooué-Ivindo et Ogooué-Lolo détectées dans 18 localités.

L’enquête préalable a identifié 255 groupements de femmes à travers le pays dont 50 ont été sélectionnés pour la formation, soit 100 représentants.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES