spot_imgspot_img

Gabon : 3 mois de prison avec sursis pour le directeur d’ADDAX

Le directeur général d’Addax Petroleum Gabon, Gérard Hautavoine, a finalement été condamné à 3 mois de prison avec sursis par la Cour d’appel de Port-Gentil le 27 janvier. Il avait initialement été condamné le 10 novembre dernier à 3 mois de prison ferme pour licenciement abusif et outrage à magistrat puis mis en liberté conditionnelle 15 jours plus tard.

La Cour d’appel de la capitale économique a jugé le directeur général d’ADDAX Petroleum GAbon, Gérard Hautavoine, absent à l’audience, coupable de licenciement abusif de son adjoint et d’outrage envers le tribunal et l’a condamné à 3 mois de prison avec sursis, allégeant ainsi la peine de trois mois d’emprisonnement ferme décidée en première instance.

Par contre, la condamnation du patron d’Addax Gabon à payer 25 millions de francs CFA de dommages et intérêts et 300.000 francs d’amende a été confirmée.

«Le droit a été dit», a déclaré l’avocat du plaignant, l’ex-directeur adjoint d’Addax, Armand Tchiembo Da Graca. «Mon client se retrouve rétabli dans sa dignité», a ajouté maître Aimery Bhongo Mavoungou.

Monsieur. Hautavoine avait été condamné le 10 novembre 2009 à trois mois de prison ferme pour licenciement abusif, après une plainte déposée contre lui par son adjoint, mais aussi pour outrage à magistrat pour avoir quitté le même jour le tribunal avant la fin de l’audience. Le 25 novembre, il avait été mis en liberté conditionnelle.

Dénonçant des faits de corruption, de racisme, de violation des conventions sociales et du Code du travail, le plaignant, Armand Dagraça, avait affirmé que la «société est pourrie. Il [le directeur général] a divisé complètement les employés, ils ont fait trois grèves successives pour réclamer le départ de Gérard Hautavoine. Mais comme monsieur Hautavoine dit qu’il connait très bien des gens qui connaissent très bien le nouveau président de la République, il pense qu’il est au sommet et qu’il peut faire ce qu’il veut».

Dans un communiqué diffusé le 2 décembre dernier, la direction du groupe basé à Genève «contestait fermement les accusations de monsieur Dagraça qui selon elle, portaient gravement atteinte à l’honneur et à la considération de la société Addax Petroleum, et qui seraient dénués de tout fondement».

La compagnie Addax Petroleum a été rachetée en août 2009 par le géant chinois Sinopec pour 7,2 milliards de dollars US. Elle est présente depuis 2004 au Gabon où elle dit produire 28.500 barils par jour.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES