spot_imgspot_img

Gabon : Ecobank dévoile ses perspectives

10 mois après le lancement de ses activités, Ecobank Gabon a dévoilé ses perspectives à l’occasion d’un point presse tenu ce 3 février à Libreville. La banque panafricaine qui veut se positionner comme partenaire au développement ambitionne notamment d’offrir des services personnalisés à tous les opérateurs économiques du pays.

Le directeur général d’Ecobank Gabon, Jean Baptiste Siaté, et son adjoint, Désiré Guedon, ont animé une conférence de presse ce 3 février à Libreville pour présenter les perspectives de la nouvelle filiale gabonaise de la banque panafricaine, 10 mois après le lancement de ses activités.

Le Groupe Ecobank, dont l’ouverture au Gabon participe à un vaste projet d’intégration économique et financier, veut s’imposer dans le pays comme un acteur majeur du développement.

«Ecobank Gabon a pour ambition de contribuer au développement économique du Gabon et de participer aux côtés des autorité compétentes, au renforcements du secteur bancaire», a déclaré le directeur général adjoint d’Ecobank Gabon, Désiré Guedon.

«Aucun effort ne sera ménagé afin que les produits bancaires de qualité, ainsi que des services personnalisés soient offerts à tous les opérateurs économiques résidant au Gabon», a-t-il poursuivi.

Dans le cadre de la couverture de l’ensemble du pays le plus rapidement possible, «Ecobank a déjà un réseau de trois agences ouvertes en quelques mois d’activités sur le territoire gabonais», a ajouté le directeur général, Jean Baptiste Suaté, avec deux agences à Libreville et une à Port-Gentil, la capitale économique.

Créé en 1985, le Groupe Ecobank compte 750 agences et bureaux dans 30 pays d’Afrique à savoir : l’Afrique du Sud ; le Bénin ; le Burkina Faso ; le Burundi, le Cap Vert ; le Cameroun ; le Congo Brazzaville ; la Côte d’Ivoire ; la Gambie ; le Ghana ; la Guinée ; la Guinée Bissau ; le Kenya ; le Libéria ; le Malawi ; le Mali ; le Niger ; le Nigeria ; le Rwanda ; la République Centrafricaine ; la République Démocratique du Congo, Sao Tomé et Principe ; le Sénégal ; la Sierra Léone ; le Tchad ; le Togo ; l’Uganda ; la Tanzanie et la Zambie.

Présente en France et à Dubaï, le groupe ambitionne également de s’implanter en Chine, aux Etats-Unis ou encore en Angleterre. Récemment, il a signé un partenariat avec la Fondation Bill & Melissa Gates pour la promotion de l’épargne à moindre frais dans les zones rurales et défavorisées d’Afrique. Dans le même sens, Ecobank a signé un accord de coopération avec la Banque de Chine ou encore avec le Groupe sud africain Nedbank.

Au Gabon, si le marché bancaire est dominé par la Banque gabonaise et française d’investissements (BGFIBank) à vocation internationale, la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG), la Citi bank et l’Union gabonaise des banques (UGB), la qualité des services d’Ecobank Gabon devrait lui permettre de grappiller quelques parts de marché et de participer au développement socio-économique du pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES