spot_imgspot_img

Gabon : Naissance du grand parti de l’opposition

Le grand parti de l’opposition annoncé depuis plusieurs semaines, a finalement été porté sur les fonts baptismaux. Dirigé par Zacharie Myboto, il se nomme Union Nationale (UN) et compte de grands acteurs politiques de la période de transition. Ses textes fondateurs et son organisation ont été présentés au ministère de l’Intérieur ce 10 février.
L’éclatement, il y a quelques jours, de la Coalition des groupes et partis politiques pour l’alternance, peut enfin s’expliquer : Il s’est d’abord agit d’intégrer et de renforcer les structures que sont le Mouvement Africain de Développement (MAD), le Rassemblement National des Républicains (RNR) et l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD). Après quoi, ces formations politiques ont procédé à leur fusion, conformément aux dispositions de la loi n° 24/96 du 6 juin 1996 relative aux partis politiques en son article 17.

Ainsi, l’entrée à l’UGDD de André Mba Obame, Bruno Ben Moubamba, Casimir Oyé Mba et Paulette Missambo ; l’inscription de Jean Eyéghé Ndong au MAD ainsi que le ralliement du RNR par Jean Ntoutoume, n’ont été qu’une brève étape de la stratégie menant à la création du grand parti de l’opposition annoncé. Ses huit présidents ont procédé au dépôt du dossier de légalisation de la nouvelle structure, ce mercredi 10 février à 14h50, auprès du Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de l’Immigration et de la Décentralisation.

La « méga » formation de l’opposition portée sur les fonts baptismaux se nomme Union Nationale, en abrégé « UN » qui se lit « 1 ». Sa devise est « Le Gabon pour Tous ».

On peut lire, à l’article 5 du statut déposé par l’U.N. au ministère de l’Intérieur, que «L’Union Nationale est un parti politique qui concourt à l’expression du suffrage universel, conformément à l’article 6 de la Constitution de la République Gabonaise. Ses valeurs sont celles de la République. L’Union Nationale se fixe pour objectifs de :

-œuvrer pour l’unité nationale dans le respect des différences ;
-promouvoir l’État de droit, respectueux de la personne humaine ;
-promouvoir les idéaux de la République par l’édification d’une démocratie de responsabilité dans la -vie politique nationale et internationale ;
-cultiver l’amour de la Patrie ;
-œuvrer au développement en vue du progrès économique, social et culturel, dans la solidarité et le partage ;
-œuvrer pour un humanisme débarrassé de toutes formes de tribalisme et de discrimination. »

La nouvelle formation politique est présidée par Zacharie Myboto. André Mba Obame et Gérard Ella-Nguéma en occupent respectivement le secrétariat exécutif et le secrétariat exécutif adjoint. Tous ses autres hauts dirigeants (Zeng-Ébome, Éyéghé-Ndong, Ntoutoume-Ngoua, Ben-Moumbaba, Casimir Oyé Mba) occupent des postes de vice-président.

On notera que la Coalition des groupes et partis politiques pour l’alternance, qui est un regroupement politique ponctuel non légalisé, continue d’exister et devrait continuer de mener des actions de la même nature que celles qui ont été enregistrées depuis la fin du dernier processus électoral.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES