spot_imgspot_img

Des opérateurs économiques des secteurs minier, pétrolier et portuaire reçu par Ali Bongo Ondimba

Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba a discuté, mercredi au cours des audiences, des questions minier, pétrolier et portuaire avec l’administrateur directeur général de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) Marcel Abéké, le président du groupe Bolooré-Africa Logistics pour le Gabon Antoine Horvath et une délégation d’hommes d’affaires conduite par le patron de la société pétrolière Maurel et Prom, selon un communiqué de la presse présidentielle parvenu à l’AGP.

Marcel Abéké est allé faire état au chef de l’Etat du développement des activités au sein de la société qu’il dirige, notamment sur l’évolution des projets miniers de Moanda. A ce sujet M. Abéké a expliqué à M. Ali Bongo Ondimba qu’une convention a été signée entre Comilog et une PME gabonaise pour la mise en œuvre de ces projets miniers.

Cette PME, dont la dénomination n’a pas été précisée, a déjà commencé à remplir sa part de contrat en effectuant les travaux de terrassement avant de procéder très prochainement à la réalisation des travaux de génie civil.

Il faut rappeler qu’un complexe métallurgique doit être construit à Moanda pour la production des alliages du manganèse, précisément du sillico-manganèse. Les travaux de ce vaste chantier avaient été lancés il y a environ deux ans par le défunt président Omar Bongo Ondimba.

Il convient également de rappeler que Comilog a connu une année 2009 particulièrement difficile du fait des effets de la crise financière internationale. Comilog, filiale du groupe français Eramet, a vu ses commandes de manganèse se raréfier voire se tarir, les principaux acheteurs dont la Chine n’ayant pas été eux-mêmes épargnés par cette crise.

Ce qui avait contraint la compagnie à revoir à la baisse son activité en réduisant sa production et même ses effectifs. Mais la période de vache maigre semble être désormais derrière. Du moins, si on en croit les résultats du dernier conseil d’administration tenu récemment à Paris en France, faisant état d’une inversion du marché au profit du groupe minier. L’année 2010 laisse donc entrevoir une embellie dans l’activité de Comilog.

Le chef de l’Etat a reçu, à la suite de M.Abéké, le président du groupe Bolloré Africa Logistics pour le Gabon Antoine Horvath. La rencontre a porté sur des questions portuaires, notamment sur la nécessité d’une remise à niveau de différents ports de notre pays. On conviendra que la mise en œuvre du Gabon industriel, un des trois piliers du projet de société du président de la République, à côté du Gabon vert et du Gabon des services, passe également par la réfection et l’aménagement des infrastructures modernes et fiables. Des infrastructures à même de faire face aux besoins de l’heure.

En dernière heure, Ali Bongo Ondimba a devisé avec une délégation d’hommes d’affaires conduite par le directeur général de Maurel et Prom Patrice Tauzia. La société, rappelant-le, opère dans l’exploration pétrolière. M Tauzia a déclaré que la société entendait accentuer les efforts entrepris depuis son implantation en 2005 au Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES