spot_imgspot_img

Le gouvernement veut réduire de 28% de taux d’analphabètes au Gabon d’ici 2015

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba a indiqué, vendredi dernier à Libreville au cours du forum national de mobilisation, que le gouvernement gabonais veut ‘’réduire de 28% le taux d’analphabètes au Gabon d’ici 2015’’.

‘’Réduire les 28% de taux d’analphabètes au Gabon d’ici 2015’’, est l’objectif que le gouvernement compte réaliser a déclaré M. Biyoghé Mba lors de son discours d’ouverture. Pour le Premier ministre, cet objectif est l’une des préoccupations majeure de la vision de l’émergence du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, qui voudrait qui tous les gabonais aient les mêmes chances pour participer à l’émergence du Gabon.
‘’L’analphabétisme constitue un handicape majeur pour un développement harmonieux de notre jeune pays. La vision du Gabon émergent est de réduire les 28% d’analphabètes recensés dans notre pays, malgré un taux de scolarisation des plus élevé du continent’’, a déclaré Paul Biyoghé Mba.
Aussi, pour réduire ces 28% d’analphabétisme dans notre pays et permettre aux analphabètes d’avoir accès à l’éducation et à l’instruction, le Chef du gouvernement a demandé au gouvernement et tous les organismes travaillant dans le secteur de l’éducation de se mettre ensemble, et de proposer des solutions concrètes et efficaces pour résoudre ce problème.
‘’Le ministère en charge de l’éducation populaire devra proposer très prochainement au gouvernement, des propositions pertinentes, concrètes et efficaces pour la réduction de ce problème’’, a-t-il poursuivi.
Par ailleurs, Paul Biyoghé Mba a précisé que c’est une obligation pour les pouvoirs publics de tout mettre en œuvre pour permettre aux populations gabonaises d’avoir accès à l’éducation et à l’instruction.
S’agissant de Réné Ndémézo’o Obiang, ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, l’analphabétisme au Gabon est un facteur aggravant de pauvreté et de misère des populations gabonaises. En effet, selon lui, la tenue de ce Forum est une occasion pour chaque Etat de réfléchir sur des actions à mener pour lutter contre ce phénomène.
‘’Le Forum national de mobilisation pour l’analphabétisme donne l’occasion à chaque Etat de préparer des actions pertinentes et faire preuve de synergie et de dynamisme dans la mise en œuvres des actions visant à réduire l’analphabétisme’’, a souligné M. Ndémézo’o Obiang.
Cependant, il a interpellé tous les acteurs de l’analphabétisme à participer à cette lutte pour atteindre les objectifs de ‘’l’éducation pour tous’’ de l’Unesco. Pour le ministre en charge de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, cette manifestation doit être l’instance qui permettra à un ensemble de résolutions de mettre en place un plan national de lutte contre l’analphabétisme.
Quant aux participants audit Forum qui étaient composés des responsables du ministère de la culture, de l’éducation national, de l’insertion et de la réinsertion, et de l’Unesco, le ministre leur a demandé de mettre en place un plan d’action réaliste, qui permettra la réalisation de la nouvelle politique du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, en matière d’analphabétisme.
Avant de clore son propos, M. Ndémézo’o Obiang les a instruit à faire l’état des lieux sur ce qui a déjà été fait, et sur ce qui restent à faire, notamment, l’ouverture des nouveaux centres d’alphabétisation dans les 9 provinces, la confection et la provision des manuels didactiques de calcul, de lecture et d’écriture pour ne citer que ceux-là.
S’adressant particulièrement à la Direction générale l’éducation populaire de son ministère, il lui a demandé de fixer des objectifs précis à atteindre d’ici 2015 afin de réduire de moitié les 28% d’analphabétisme.
La journée internationale de l’analphabétisme qui est célébrée tous les 08 septembre de chaque année, a été différée dans notre pays à cause des décès de la première dame Edith Lucie Bongo Ondimba et du Président de la République Omar Bongo Ondimba. Les thèmes retenus pour cette évènement étaient : L’analphabétisme et le Développement durable, ainsi que le Rapport entre l’analphabétisme et la mortalité maternelle et infantile.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES