spot_imgspot_img

La BAD accorde 81 milliards de F CFA à l’Etat gabonais pour améliorer le secteur de l’enseignement supérieur

Le ministre de l’Economie, du commerce, de l’industrie et du tourisme, Magloire Ngambia et le représentant résident de la BAD au Gabon Boubacar Sidiki Traoré ont signé, jeudi au cours d’une audience à laquelle prenaient part le premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, le ministre de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur Séraphin Moundounga et celui de l’enseignement technique Léon Nzouba, une convention pour le financement dans le secteur de l’enseignement supérieur de l’ordre de81 milliards de F CFA.

Cet accord rentre dans le cadre de la mise en œuvre des réformes des ministères de l’enseignement supérieur et de l’enseignement technique et professionnel, a expliqué M. Sidiki Traoré. L’objectif visé est de renforcer la qualité de la formation professionnelle et supérieure afin de répondre aux besoins dynamiques croissants du Gabon.

Ce montant sera financé à près de 90% par la BAD et les 10% par la partie gabonaise, a ajouté le représentant de la BAD, qui a par ailleurs précisé que c’est la première fois que cette institution accorde un prêt d’une telle envergure dans le secteur de l’Enseignement supérieur et de la formation professionnelle à un pays au sud du Sahara.

’’Nous avons donc, le Gabon et la BAD, l’obligation de résultats, non seulement pour l’atteinte, la réalisation des objectifs de ce projet dans les délais requis, mais également en vue de réunir les conditions de nouvelles interventions aussi ambitieuses’’, a indiqué M. Sidiki Traoré.
Ce prêt prend, entre autre, en compte la construction et la réhabilitation des 5 universités dont 2 nouvelles, les 3 trois grandes écoles dont deux nouvelles. La réhabilitation de 3 instituts de recherche, la construction de 4 nouveaux lycées professionnels techniques. Ce projet, dénommé Education IV, contribuera ainsi à mettre en place un dispositif innovant de formation technique, professionnelle, supérieure, des cadres moyens et supérieurs répondant aux exigences de diversification des sources de croissance de l’économie gabonaise, et de promotion de son secteur privé.

Le Premier ministre Paul Biyoghé Mba a exprimé sa reconnaissance à l’institution internationale pour cette marque de confiance forte envers la politique de l’Avenir en confiance’’ prônée par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba et soutenue par le gouvernement de l’Emergence. ’’Ce soutien obéit aux orientations du Chef de l’Etat visant à concourir au bien-être social des Gabonais en matière d’Education et de formation’’, a expliqué M. Biyoghé Mba.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES