spot_imgspot_img

Religion : Le Conseiller Juridique de L’Eglise Evangélique du Gabon, Ntoutoume Ndzeng

Le Conseiller Samuel Ntoutoume Ndzeng présente le système rotatoire de la présidence de l’Eglise Evangélique du Gabon (EEG) comme étant un précepte établi en 1997 et qui se déroule en fonction des implantations des missionnaires dans les régions.

‘’Ce système aurait été appliqué à partir de 1997, date de la réunification de cette église. Avant cette date, le président de l’Eglise Evangélique de 1961 était choisi par leurs paires (le collège de Pasteurs) qui étaient tous ‘’des Fang’’ notamment d’Oyem et du Ntem’’, explique-t-il.

Cette période a été caractérisée par la répartition des régions en quatre zones : la région synodale de l’Estuaire (comprenant l’Estuaire, le Moyen-Ogooué et l’Ogooué-Maritime), celle de l’Ogooué-Ivindo, de la région synodale du Woleu (Oyem) et du Ntem (Bitam).Le synode extraordinaire de juillet 1997 a donc permis de mettre un terme à la domination d’une seule ethnie au système rotatoire.
Le deuxième volet de ce système est qu’il fallait dépersonnaliser la présidence de l’Eglise en la confiant aux personnes morales que sont les régions synodales et la rotation se fera désormais selon le système.
Le premier mandat rotatoire commence donc la même année et le choix des passages se fera en fonction des implantations des missionnaires dans ces régions.
Ainsi donc, le premier mandat a été confié à Jean Noel Ogouliguedet de la région synodale de l’Ogooué Estuaire (juillet1997-juillet2001), le second à Jean Marie Emane Minko (juillet 2001-mars2006) après 8mois de forclusion, les errements du Woleu en mars 2006 à mars 2010 et le synode de fin de mandat consiste à passer le flambeau au Ntem.
Pour M. Ntoutoume Ndzeng, il aurait été souhaitable que chaque président exécute la feuille de route qui comprend les 14 plaies à panser. Et contre toute attente, chaque président amène son programme, sans pour autant dresser le rapport de son mandat, comme le stipule l’article (d) de la charte de la réunification de 1997. En dépit, bien évidemment, du mandat de l’Estuaire dont les textes s’appuyaient sur les anciens, a-t-il précisé.
Abordant les faits qui l’ont le plus marqué dans sa vie chrétienne, le conseiller juridique, Ntoutoume Ndzeng, a indiqué qu’il est dans le regret de constater que l’éthique protestante ne soit pas connue des fidèles de cette église, notamment savoir ce pourquoi ils sont protestants ou chrétiens tout court ajoutant que ce sont là des problèmes qui font ici l’objet des 14 plaies.
Pour remédier à cela, il faut que l’Eglise parvienne a élever le niveau spirituel des fidèles et des bergers afin que règne l’amour spirituel et non pas l’amour matériel, une condition sine qua non de la réussite de l’œcuménisme.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES