spot_imgspot_img

Gabon: des dirigeants libérés

Les dirigeants de Leroy Gabon et Pogab, filiales d’une société chinoise mise en liquidation en France, qui étaient retenus par des employés sur un site du port de Libreville, ont pu quitter l’usine hier soir après avoir promis de payer des primes de logement.
Les employés gabonais qui ont bloqué lundi la porte d’accès étaient des agents d’une concession forestière de Leroy Gabon située à Gongué (500 km à l’est de Libreville) affectés il y a trois mois à Libreville.

Payés en moyenne moins de 100.000 FCFA (150 euros), ils réclamaient une prime de logement « en rapport avec le coût de la vie ».
« Les dirigeants leur ont promis de verser aujourd’hui comme le veut la convention collective du secteur des primes correspondant à 20% de leur salaires. Les ouvriers les ont donc laissés partir. On espère que ce sera fait », a expliqué un employé de l’entreprise sous couvert de l’anonymat.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES