spot_imgspot_img

Un nouveau véhicule de fonction pour la douane de Léconi

Le préfet du département des Plateaux, Mathurin Kabogui a transmis dernièrement les clefs du véhicule flambant neuf que la direction générale des douanes a affecté au chef du bureau secondaire de Léconi, le lieutenant José Houndy, rapporte vendredi le correspondant de l’AGP.

« Vous devez vous estimer heureux car l’Etat vient de penser à vous en mettant à votre disposition ce véhicule, outil de travail indispensable à l’accomplissement de vos taches quotidiennes respectives. Je vous demande d’en prendre soin et d’en faire bon usage », a indiqué Mathurin Kabogui, s’adressant au lieutenant Houndy.

Ce moyen de locomotion vient à point nommé quand on sait que le bureau de douanes de Léconi a juridiction sur plusieurs autres départements de la province, nécessitant en conséquence une extrême mobilité et des contrôles permanents.

« Ce véhicule nous permettra d’être plus présent sur la plupart des axes de sortie vers le Congo (entrée vers le Gabon). Nous étions handicapés du fait que notre mobilité était limitée alors que par Léconi même, les usagers utilisent des voies illégales en plus de la Transafricaine. Même si les moyens ne sont jamais suffisants, je peux déjà me réjouir de ce grand geste et affirmé ici que nous venons d’obtenir un outil sérieux de travail qui nous facilitera les choses », a reconnu le lieutenant José Houndy, saluant par la même occasion la sollicitude du directeur général des douanes gabonaises, Fridolin Onguinda ; la bienveillance de ses deux adjoints Emmanuel Ntoutoume et Paxtor Ngoua, mais aussi la disponibilité du directeur régionales des douanes du Haut-Ogooué, Placide Engandzas, pour les efforts que chacun d’eux a déployés afin que ce véhicule souhaité depuis plus de 6 mois arrive jusqu’au bureau de Léconi.

Léconi est située à 102 Km de Franceville et le bureau de douanes distant de la ville d’environ 7 Km . De l’autre, le poste avancé de Kabala, sur la frontière du Congo se trouve à 28 Km au-delà de Léconi, à l’extrême est. Le ralliement des points de contrôles à pieds n’était quasiment pas aisé, d’autant plus avec le sous-effectif douanier dans la zone.

« La hiérarchie en est consciente. Le futur centre de perfectionnement douanier qui sera érigé à Léconi prouve à suffisance que les douanes gabonaises ont de grandes perspectives pour celles du Haut-Ogooué et les douanes en général. Le problème d’effectifs sera réglé », a assuré Placide Engandzas, directeur régional des douanes du Haut-Ogooué, avant d’inviter José Houndy et ses collaborateurs à travailler en bonne intelligence avec les autres administrations implantées dans le département des Plateaux.

Le bureau de douanes de Léconi a été érigé depuis plusieurs dizaines d’années et, à l’instar de tous les autres bureaux de douanes, a pour missions de contrôler les personnes et les biens sortant du Gabon ou entrant sur le territoire national.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES